ALORS QUE LES FISCALITéS PéTROLIéRE ET ORDINAIRE SONT EN HAUSSE : Le déficit budgétaire en baisse de 22%

0

Les recettes budgétaires recouvrées durant le premier trimestre 2019,  ont atteint 1.455,78 mds de DA contre 1.362,41 mds de DA soit une hausse de 7% par rapport à la même période en 2018.

C’est ce qui ressort des derniers chiffres dévoilés par le ministère des Finances. Dans le détail, le ministère a précisé que lafiscalité pétrolière recouvrée durant cette période a atteint 648,63 milliards de DA (environ 5,5 milliards de dollars), soit une  hausse de 3% par rapport au premier trimestre de  2018, alors que la fiscalité ordinaire s’est chiffrée à 807,15 mds de DA (+ 10%).   Ces hausses ont permis à l’économie nationale de respirer un peu, bien que les dépenses  de fonctionnement  aient augmenté de plus de 11%.
Ainsi, le déficit budgétaire s’est rétréci durant cette période. En effet, celui-ci a atteint 992,67 milliards (mds) de DA durant le premier trimestre de 2019, contre 1.276,5 mds de DA durant la même période en 2018, soit une  baisse de 22%.
À noter que selon les chiffres du ministère,  les  dépenses de fonctionnement ont augmenté à 1.556,5 mds de DA durant le 1er trimestre, contre 1.395,3 mds de DA (+11,55%) durant le même trimestre en 2018.
Pour ce qui est des  dépenses d’équipement (c’est-à-dire d’investissement), elles ont baissé de plus de 28%, passant à près de 892 mds de DA, contre 1.243,62 mds de DA durant la même période de comparaison.
Le déficit global du Trésor enregistré au cours du 1er trimestre a été de  1.352,5 mds de DA, soit quasiment inchangé par rapport à la même période en 2018.
Le solde global du Trésor  inclut, en plus du déficit budgétaire, les soldes des Comptes d’affectation, hors fonds de régulation, des opérations budgétaires et des Interventions du Trésor public.
Lamia B.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here