APRÈS DJAMEL OULD ABBÈS :  L’ancien ministre, Saïd Barkat, en détention préventive

0

Poursuivi pour dilapidation de deniers publics, conclusion de contrats contraires à la réglementation et mauvaise utilisation de la fonction et falsification de procès-verbaux publics, l’ancien ministre de la Solidarité nationale, Saïd Barkat, a été placé, hier, sous mandat de dépôt, à la prison d’El-Harrach, par le juge enquêteur près la Cour suprême, a rapporté hier l’ENTV.
La veille, son collègue dans le collège du tiers présidentiel au Conseil de la nation, Djamel Ould Abbès, a été inculpé et placé en détention préventive dans le cadre de la même enquête. L’ancien ministre et ex-secrétaire général du FLN a passé hier sa première nuit à El-Harrach, où sont emprisonnés également les ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, après leur inculpation par le juge d’instruction près la Cour suprême. Douze hauts cadres de l’État sont aussi inculpés par la Cour suprême pour les mêmes chefs d’inculpation, en plus de plusieurs hommes d’affaires. Il convient de souligner que Saïd Barkat et Ould Abbès ont dû renoncer à leur immunité parlementaire suite à la pression exercée sur eux au sein du Conseil de la nation, et qui a intervenu après une demande du ministre de la Justice et Garde des Sceaux de procéder à la levée de leur immunité parlementaire. Les deux ex-ministres sont impliqués dans des affaires d’enrichissement illicite et de dilapidation de l’argent public. En somme, le juge près la Cour suprême leur reproche un détournement de gros montants d’argent public à l’époque où ils occupaient la charge de ministres de la Solidarité nationale.
Hamid Mecheri

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here