Avenir des travailleurs et des entreprises des patrons incarcérés pour corruption : Bensalah assure que les travailleurs ne seront pas pénalisés

0

Si une grande partie du discours du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a été consacrée au volet politique et aux mécanismes de sortie de crise, il a néanmoins tenu à revenir aussi sur le volet économique et juridique que connait la scène nationale.

En effet, le chef de l’Etat a encore une fois insisté sur la détermination de l’Etat à « poursuivre l’œuvre d’assainissement» et à mener une lutte « sans relâche » contre le fléau de la corruption et de la dilapidation des deniers publics et ce, en conformité totale avec les lois de la République.
« L’Etat, a dit M.Bensalah, qui demeure à l’écoute des revendications et des aspirations profondes de notre peuple, est vraiment décidé à mener cette lutte sans relâche conformément aux lois de la République, dans le respect du principe de présomption d’innocence ».
Sur un autre registre et concernant l’avenir des travailleurs et des entreprises des hommes d’affaires qui sont poursuivis en justice et dont certains sont en prison, le chef de l’Etat a tenu à les tranquilliser et à leur assurer que l’Etat veillera à ce que « toutes les
dispositions soient prises afin que les travailleurs et l’économie nationale ne soient pas pénalisés par les décisions concernant les patrons des entreprises concernées ».
M.Bensalah a tenu à ce sujet à attirer l’attention sur le fait que « l’œuvre d’assainissement de l’Etat et de renouvellement de son encadrement est accompagnée d’une vigoureuse
lutte contre le fléau de la corruption et de la dilapidation des deniers publics ».
Cette lutte, dira le chef de l’Etat, est « menée par une Justice qui exerce désormais et avec rigueur la plénitude de ses missions et de ses attributions ».
Sur un autre registre et concernant les marches et la mobilisation des citoyens, le chef de l’Etat a tenu à saluer le caractère pacifique de ces manifestations et la retenue des services de police, déclarant sur ce point : « La retenue dont ont fait montre nos concitoyens et nos forces de police et de sécurité a permis de préserver le caractère pacifique des manifestations et constitue, assurément, un acquis civilisationnel dont notre pays ne peut que s’enorgueillir », a-t-il ajouté.
M. Bensalah a estimé, dans ce contexte, que « si tout doit être fait pour que les droits fondamentaux et les libertés consacrés dans notre Constitution, notamment le droit de s’exprimer et le droit de manifester, soient pleinement respectés et protégés, il y a lieu de veiller, dans le même temps, à ce que l’exercice de ces droits puisse se faire dans le
respect d’autrui et surtout dans le plein respect des Lois de la République et que leurs expressions ne soient pas détournées à des fins attentatoires à la stabilité de notre pays et à son unité nationale».
Nabil.G

Source : ouestribune-dz

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here