BENFLIS À MOSTAGHANEM : «Le développement passe par des Institutions légitimes»

0
Source :

Dans un meeting populaire, animé, dans la matinée d’hier, dans la wilaya de Mostaganem, au nord-ouest du pays, le candidat du parti politique Talaïe El Hourriet, Ali Benflis, a axé l’essentiel de son intervention sur la relance des trois piliers caractérisant la vocation de cette région ; à savoir : l’agriculture, le tourisme et l’industrie. Pour cette ville, à la fois agricole et côtière et par conséquent industrielle, le candidat Benflis a promis, s’il venait à être élu président de la République, de  » relancer l’agriculture à travers un réel accompagnement de l’État » qui sera sanctionné par l’octroi de crédit à tous les agriculteurs de la région, connue pour sa production maraîchère. À ce sujet, le candidat Benflis s’est engagé à promouvoir ce secteur, en mettant tous les moyens à la disposition des agriculteurs, dont la mise en place de « firmes expérimentales » et des services de conseil et d’orientation, dans le seul but, a-t-il ajouté, de « promouvoir » ce secteur abandonné par les pouvoirs successifs. S’agissant du secteur du Tourisme, l’ancien SG du parti FLN a promis de prendre, à bras le corps, ce secteur qui  » dispose de plusieurs atouts, dans cette ville côtière, qui accueille chaque année des milliers de touristes ».   Le candidat s’est engagé également à développer l’industrie, notamment celles liées à ce qui est produit localement, entre légumes et autres fruits, en promettant la création d’un autre bassin pour bateaux afin d’assurer la livraison de l’excès de production, soit au reste du pays ou à l’exportation vers l’extérieur.
L’ex-Premier ministre a précisé, toutefois, que tout cela ne peut se réaliser en dehors d’Institutions légitimes, et dans la prochaine élection présidentielle est le principal catalyseur de cet essor économique. ‘’Le développement ne peut se faire avec des institutions en manque de légitimité » a souligné le candidat Benflis qui postule pour la 3e fois à la magistrature suprême. Après Mostaganem, Benflis devait se rendre dans la ville de Sidi Bel Abbès, pour une autre rencontre avec ses partisans au 16e jour de la campagne électorale.
B. O.

Lire aussi  Procès du montage automobile et financement de la campagne de Bouteflika :Les accusés tentent de se disculper sans rien assumer
Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici