“Bye bye Gaïd Salah, pas de vote”, crient les Algériens

0

Regardez ce debout, fier. Observez ces images, ces slogans d’un qui se refuse à plier devant un pouvoir plus que jamais autoritaire.

Ecoutez-le chanter sa soif de , de justice, de lendemains meilleurs pour le pays. Il y a dans ces millions de voix quelque chose de Novembre.

Pour le 33e vendredi de la dissidence populaire, les Algériens sont sortis par millions dans les rues de plusieurs villes du pays pour signifier leur refus de cette élection imposée.

“Bye bay Gaïd Salah, pas de vote”, crient-ils aux chef d’état-major de l’armée qui se conduit comme un chef d’Etat au grand dam du président par intérim, Bensalah, un homme malade et sans pouvoir.

Lire aussi  MADRP :Les fruits et légumes sont irrigués par des eaux saines et ne présentent aucun danger pour la santé

Le peuple réclame la libération des “otages” que sont la centaine de détenus d’opinion et la fin de la terreur.

Pourtant ce matin la police a procédé à nombreuses arrestations à . Le siège du RCD a été quasiment encerclé pour empêcher ses militants de sortir manifester. Suivez ci-dessous les images de ce peuple en mouvement pour sa libération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici