DES INSTRUCTIONS MINISTÉRIELLES POUR ÉVITER LE SCÉNARIO DU DRAME DES 8 NOUVEAU-NÉS MORTS À EL-OUED : Des mesures de sécurité «plus strictes» dans les hôpitaux

0
Source :

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, a instruit, lundi à Alger, lors d’une rencontre d’orientation et d’évaluation, les directeurs de la santé et de la population (DSP) des 48 wilayas du pays, pour l’application de nouvelles mesures, notamment sécuritaires et organisationnelles, pour une meilleure gestion du secteur de la Santé et prise en charge des malades.
Pour rappel, le ministre a opéré un mouvement dans le corps des directeurs de la santé et de la population (DSP) afin de donner une nouvelle dynamique à l’action des directions de la santé, qui ont la mission de veiller à la mise en œuvre de la politique nationale de la Santé et à la mise en place d’approches locales pour l’activation et la coordination du travail des structures sanitaires, publiques et privées, en vue de garantir la mutualisation et l’exploitation optimale des ressources disponibles.
Les DSP sont chargés de la formation des agents spécialisés en extinction des feux, de la surveillance des issues de secours, de la multiplication des visites d’inspection et de l’hygiène de l’environnement hospitalier. Le même responsable a exigé des concernés « l’humanisation de l’accueil et de l’orientation »des patients, la présence « effective » des équipes médicale, paramédicale et administrative, de meilleures conditions de travail, d’hébergement et de restauration des personnels de la santé, ainsi que la mise à la disposition des malades des produits pharmaceutiques nécessaires, tout en veillant à leur « rationnelle utilisation ».
En outre, Miraoui a insisté sur le respect des horaires de travail, des bonnes pratiques s’agissant du traitement des déchets hospitaliers, ainsi que sur la dotation des patients des moyens de transport médical pour leur évacuation.
Le ministre, qui a donné plusieurs instructions visant à améliorer les soins et la prise en charge des patients, a menacé de procéder à des sanctions si les instructions en question ne sont pas appliquées sur le terrain. Pour ce faire, des évaluations vont être menées par les services ministériels au niveau des structures hospitalières à travers le pays. «J’insiste sur la mise en place de tous les dispositifs de sécurité nécessaires au niveau des établissements de santé », a-t-il exigé avant d’instruire les DSP de procéder immédiatement à des expertises techniques, et ce pour s’assurer que les établissements de santé de leurs wilayas respectives répondent aux normes de sécurité. À propos des médicaments qui sont en rupture de stock dans les pharmacies, le ministre assure que « seule une cinquantaine de produits sont concernés et qu’une cellule de veille nationale est en charge de suivre la situation en collaboration avec les cellules analogues au niveau des wilayas », ajoutant que « certains médicaments sont en rupture de stock même dans leur pays d’origine ». Pour lui,  il y a un problème au niveau des distributeurs dont certains n’hésitent pas à faire de la vente concomitante, précisant que « des courants veulent polémiquer sur cette affaire car nous avons touché aux intérêts de certains cercles, ce qui a permis de réduire la facture des importations de 3 % ».
Yousra Hamdi

Lire aussi  ALI BENFLIS À PARTIR DE GHARDAÏA : «L’Algérie est en danger»
Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici