Discours de Gaïd Salah sur la lutte contre la corruption : «Ce processus se poursuivra avant et après les présidentielles»

0

Le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah a insisté, mercredi dernier, sur la poursuite du processus de lutte anti-corruption et de traduire en justice ceux qui y sont impliqués.

Lors d’un discours pro-
noncé mercredi dernier
à l’Académie militaire de Cherchell (Tipaza), le vice-ministre de la Défense nationale a affirmé que ce processus, qui sera mené avec résolution et rigueur, se poursuivra même après les élections présidentielles.
«Ils veulent protéger la corruption en reportant la lutte lancée contre elle. Et c’est là le mode d’action des corrupteurs ennemis du peuple et de la patrie. Aussi, point de concession ni de report dans le processus de lutte, mais se poursuivra, avec l’aide d’Allah et Sa force, avec résolution, rigueur et constance avant et après les présidentielles, car le futur président élu sera du côté du peuple et de son pays et sera ainsi telle une épée face à la corruption et les corrupteurs», a-t-il déclaré.
Le chef d’état-major a assuré que la corruption connaîtra sa fin, la loi règnera et la légitimité constitutionnelle prévaudra. Il a rappelé que «des instigateurs de la bande et leurs complices ont tenté, durant des années, de tuer l’espoir dans les esprits des Algériens».
Il a affirmé qu’un plan était concocté contre l’Algérie et son Armée depuis 2015. «Nous avons prédit depuis 2015, les dessous d’un complot qui se tramait contre l’Armée, contre notre patrie l’Algérie, à travers les tentatives des instigateurs pour tuer l’espoir dans les esprits des Algériens et d’étouffer tous les dévoués parmi les fils de cette patrie, qui représentent un danger sur les intérêts de la bande avec ses têtes connues par tous, ses bras qui s’étendent et ses réseaux qui s’infiltrent dans les articulations des institutions de l’Etat et de la société».
Il a ainsi pointé du doigt « cette bande a agi et ne cesse d’agir avec haine, voire avec connivence avec des entités connues pour leur hostilité traditionnelle envers notre pays, je dis, afin d’établir les fondements de la corruption dans notre pays, consolider ses liens et en faire une rampe de lancement d’où seront lancées des attaques contre l’Algérie sur les plans économique, social, culturel, voire sécuritaire». Pour Gaïd Salah, il y a des parties qui veulent déstabiliser la justice et remettre en cause l’importance de sa lutte contre la corruption.
«L’objectif de ce complot explique certainement son ampleur et les moyens de son soutien, au point où certaines parties malveillantes tentent de déstabiliser la justice et remettre en cause l’importance de sa lutte contre la corruption, sous prétexte que ce n’est pas le temps pour combattre ce fléau et qu’il vaudrait mieux le reporter jusqu’après les élections», a-t-il affirmé.
Il a mis en garde contre le « piège du vide constitutionnel », qui aura comme conséquence des «phases de transition» que certains veulent instaurer, réaffirmant son engagement à ne jamais dévier afin d’accompagner le parcours du peuple pour réaliser ses espoirs et ses attentes légitimes.
Le général de corps d’Armée a réitéré son engagement visant à «accompagner le parcours du peuple pour réaliser ses espoirs et ses attentes légitimes».
«Nous avons affirmé à maintes reprises que s’écarter sous quelque forme que ce soit du cadre constitutionnel, signifie tomber dans des éventualités aux conséquences désastreuses, à savoir basculer dans le chaos, qu’Allah nous en préserve. C’est le vœu de la bande, de ses têtes et de tous ceux qui leur vouent allégeance», a-t-il averti.
il rappelé le rôle de l’institution militaire en déclarant que «c’est ainsi, se traduit le souci de l’institution militaire de l’impératif de respecter la Constitution du pays et d’appliquer les lois en vigueur, pour barrer la voie face à tous les opportunistes, arrivistes et traîtres qui tentent de brouiller les efforts des fidèles fils de l’Algérie et les empêcher de servir leur patrie, car servir la patrie signifie, incontestablement, l’impératif de faire face aux ennemis de la Nation.

S’écarter du cadre constitutionnel, c’est basculer dans le chaos

Par ailleurs, le vice-ministre de la Défense nationale a insisté jeudi dernier sur la nécessité de respecter la solution constitutionnelle pour sortir de la crise actuelle, mettant en garde contre le basculement vers le chaos, aux «conséquences désastreuses».
«Nous avons affirmé à maintes reprises que s’écarter, sous quelque forme que ce soit, du cadre constitutionnel, signifie tomber dans des éventualités aux conséquences désastreuses, à savoir basculer dans le chaos», a-t-il averti.
Il a affirmé son engagement à l’édification d’un Etat de droit à travers le renforcement de la lutte contre la corruption.
«Nous considérons que ce que vit l’Algérie aujourd’hui est un fait exceptionnel qui permettra, avec l’aide d’Allah, de poursuivre une marche constante sur la voie de l’édification de l’Etat de droit, qui demeure la finalité de tous les libres et nobles fils de l’Algérie, qui n’ont aucune préoccupation que d’être au service de leur patrie et non pas s’enrichir indûment, mettant à profit les fonctions qu’ils occupent», affirme-t-il.
Évoquant la lutte contre la corruption, il a affirmé que ce qui a été réalisé a requis pour le démantèlement des réseaux de la bande et le tarissement de ses sources n’est pas négligeable, mais un indicateur clair sur le degré de fédération des efforts de l’ANP et de tous les dévoués dans tous les secteurs de l’Etat et de la société, puisque les efforts dévoués une fois réunis portent toujours des résultats bénéfiques au pays et aux personnes.
Pour ce qui est du programme de sa visite effectuée à l’Académie militaire de Cherchell, le général de corps d’Armée, a présidé la cérémonie annuelle des sorties de la 12e promotion de formation militaire commune de base, la 50e promotion de formation fondamentale et la 3e promotion d’officiers du cycle Master.
Il a indiqué à cette occasion que les efforts dévoués et sincères que l’ANP ne cesse de consentir ainsi que ces diverses étapes prestigieuses qu’elle a parcourues dans le développement de ses capacités dans les différents domaines.
«Celui qui veut s’assurer du degré d’application réelle et sur le terrain des significations du dévouement envers la patrie par l’ANP, digne héritière de l’Armée de Libération nationale, il n’a qu’à méditer en toute objectivité et impartialité sur les étapes prestigieuses qu’a parcourues notre armée dans le développement de ses capacités de combat et opérationnelles, en suivant de plus près le déroulement des exercices de démonstration de différents niveaux qui sont exécutés avec un grand succès à la fin de chaque année d’instruction», a-t-il indiqué.
Il a affirmé que le Haut Commandement de l’ANP accorde une extrême attention à la préparation des forces au combat, afin d’élever en continu la disponibilité combative des éléments et leur maîtrise des différentes armes modernes dont dispose l’ANP et partant, consolider l’efficacité au combat de nos unités déployées à travers tous les recoins de notre territoire national.
Ahmed Gaïd Salah a assuré enfin que «Tels sont les objectifs de développement aux démarches multiples, dont je m’efforce toujours et avec grande détermination, lors de mes visites régulières au niveau des Régions militaires avec leurs différentes unités de combat et de soutien, à ancrer les assises à travers l’appréciation de tous les efforts consentis par l’ensemble des militaires, dans leur différentes catégories et niveaux dans ce volet vital, du fait que tout cela contribue au renforcement des capacités de notre Armée et la préservation de la dignité de notre Nation».
Samir Hamiche

Source : ouestribune-dz

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here