ÉCHANGES COMMERCIAUX DE L’ALGÉRIE : L’Europe s’empare d’un quota de 60%

0

Malgré les animosités passagères entre l’Algérie et ses partenaires commerciaux de la rive nord de la Méditerranée, pour ne citer que le feuilleton des importations algériennes gelées qui a déplu, l’accord d’association algéro-européen a de beaux jours devant lui. En effet, durant les quatre premiers mois de l’année en cours, l’essentiel des échanges commerciaux de notre pays s’est effectué avec l’Europe, rapporte hier la DG des Douanes nationales, reprise par l’APS. Soit, en chiffres, près de 59% de la valeur globale des échanges.
«Durant les quatre premiers mois de 2019, les échanges entre l’Algérie et les pays européens ont atteint 17,08 milliards de dollars (mds usd), contre 16,77 mds usd pendant la même période de 2018», détaillent les données statistiques de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).
Les pays d’Europe demeurent ainsi les principaux partenaires de l’Algérie, sachant que 64,78 % des exportations algériennes et 53,61% de ses importations proviennent de cette région du monde, dont les pays de l’Union européenne (UE). En effet, les exportations algériennes vers les pays européens ont atteint durant les quatre premiers mois de l’année en cours, près de 8,64 mds usd, contre 8,66 mds usd durant la même période de 2018, enregistrant ainsi une légère baisse (-0,26%).
De son côté, l’Algérie a importé des pays d’Europe pour 8,14 mds usd, au cours des quatre premiers mois de 2019, contre 8,43 mds USD à la même période de 2018, soit une baisse de 3,44%. La France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne restent les principaux pays partenaires de l’Algérie en Europe, a précisé la même source.

40% des exportations algériennes vont vers l’Asie
Les pays d’Asie occupent pour leur part, la seconde position dans les échanges commerciaux avec l’Algérie, avec 16,37% de la valeur globale des exportations du pays et 30% de ses importations.
En effet, les pays d’Asie ont acheté des produits algériens pour un montant de près de 2,2 mds USD, durant les quatre premiers mois de 2019, contre près de 1,56 md USD à la même période de comparaison en 2018, enregistrant ainsi une augmentation appréciable de près de 40,1%.
L’Algérie a importé de l’Asie pour une valeur de près de 4,56 mds usd, contre 4,09 mds usd, soit une hausse de 11,42 % durant la même période de comparaison.
La Chine, l’Inde et la Corée sont les principaux pays partenaires de l’Algérie dans cette région du monde, selon les Douanes .
Par ailleurs, les pays d’Amériques occupent la troisième place avec des proportions de11,61% pour les exportations et de 12,35 % pour les importations.
L’Algérie a exporté vers les pays d’Amériques pour près de 1,55 md usd au cours des quatre premiers mois de 2019, contre près de 2,43 mds usd à la même période de comparaison en 2018, enregistrant ainsi une baisse de 36,25%.
Pour sa part, l’Algérie a acheté de cette région pour une valeur de 1,87 md usd, contre 2,25 mds usd, soit une baisse de 16,85%, détaillent les données de la DEPD.
Les principaux partenaires de l’Algérie dans cette zone géographique sont : les États unis d’Amérique, l’Argentine, le Brésil et Cuba.
Cependant, le volume des échanges commerciaux avec les pays d’Afrique a connu une amélioration de près de 9,50%, passant de 1,05 md usd, durant les quatre premiers mois de l’année 2018 à 1,15 md usd, durant la même période de 2019. Malgré cette amélioration, les proportions des échanges commerciaux entre l’Algérie et les pays d’Afrique dont l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et l’Egypte, restent « faibles » , soit 5,42% de la valeur globale des exportations de l’Algérie et 2,86 % de ses importations. Les pays africains ont acheté, durant les quatre premiers mois de 2019, des produits algériens pour un montant de 722,50 millions usd, contre 700,81 millions à la même période en 2018, en hausse de près de 3,1%.
L’Algérie a importé de cette région pour une valeur de 433,80 millions usd, pendant les quatre premiers mois de 2019, contre 373,33 millions usd, durant la même période 2018, soit une augmentation de 16,20%.
En général, les cinq principaux clients de l’Algérie, durant les quatre premiers mois de 2019, sont : l’Italie, la France, l’Espagne, les États-Unis d’Amérique et enfin la Turquie.
Les principaux fournisseurs de l’Algérie sont la Chine, la France, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie.
Durant les quatre premiers mois 2019, les exportations de l’Algérie ont totalisé 13,33 mds usd, soit une baisse de près de 1,5%, alors que les importations ont atteint 15,17 mds usd, enregistrant eux aussi une baisse de 1,30%.
M. Amrouni/APS

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here