Elle veux accroître ses investissements en Algérie : La Grande Bretagne met les bouchées doubles

0
Source :

La Grande Bretagne veut intensifier ses investissements en Algérie et diversifier son offre hors-hydrocarbures à l’effet de se placer confortablement sur le marché national. Une initiative qui tombe à pic pour l’Algérie qui cherche à attirer des fonds extérieurs à l’investissement.
Après les hydrocarbures où elle est représentée à travers plusieurs compagnies, Londres mise sur la consolidation des investissements, essentiellement, dans le domaine financier. Ainsi, la consolidation des investissements britanniques en Algérie et leur élargissement à d’autres domaines ont été, au centre d’un entretien entre ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et l’envoyé du Premier ministre britannique pour les affaires économiques avec l’Algérie, Lord Richard Risby.
À l’issue de l’entrevue, Messahel a indiqué que l’entretien a porté sur les relations économiques, qu’il a qualifiées de «très importantes», outre les «voies et moyens d’élargir la coopération économique à d’autres domaines». «Les sociétés britanniques sont présentes en Algérie depuis des années et activent principalement dans les domaines de l’énergie, de la pharmacie, et de la formation et l’éducation «ajouté le ministre des Affaires étrangères, soulignant que d’autres domaines sont ouverts aux opérateurs britanniques pour établir des partenariats et investir en Algérie. Parlant de l’envoyé du Premier ministre britannique pour les affaires économiques avec l’Algérie, Messahel a déclaré que Lord Richard Risby connaît très bien l’Algérie et ses atouts. Sur le plan politique, le chef de la diplomatie algérienne a indiqué avoir évoqué avec Lord Risby les relations «privilégiées» entre les deux pays dans le domaine à travers «une concertation continue». À ce propos, Messahel a précisé avoir abordé Lord Risby l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme et l’intégrisme, ainsi que le phénomène du «retour des combattants étrangers». «Ce qui nous intéresse, c’est la stabilité de notre région, tant au niveau de la Méditerranée que du Sahel ou du Grand Maghreb», a-t-il précisé. De son coté, le responsable britannique a affirmé que l’Algérie était un «pays sûr et stable», ajoutant que sa visite en Algérie lui permettra de s’entretenir avec les partenaires algériens sur les opportunités d’investissement et de partenariat dans d’autres domaines en plus de ceux existant entre les deux pays. Les deux parties ont abordé en outre la récente visite du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya en Grande-Bretagne où il a été question de la coopération financière entre les deux pays. En sus, Lord Risby a affirmé que la rencontre avec Messahel a permis d’évoquer les relations bilatérales privilégiées, soulignant la convergence de vues sur les questions internationales d’actualité. Abordant les questions politiques, le responsable a affirmé que la rencontre avec Messahel a permis d’évoquer les relations bilatérales privilégiées, soulignant la convergence de vues sur les questions internationales d’actualité. Au cours de son séjour en Algérie, qui coïncide avec la célébration du 75ème anniversaire de l’opération «Torch», Lord Risby a rencontré les plus hauts responsables algériens, dont le Premier ministre Ahmed Ouyahia, le ministre de l’Énergie, Youcef Yousfi et le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya. D’ailleurs, au cours de son entrevue avec le chef de l’Exécutif, les discussions ont porté sur la nécessité de développer davantage les relations économiques en dehors du secteur des hydrocarbures, à travers la dynamisation des investissements des entreprises britanniques en Algérie au regard du grand potentiel qu’offre le marché algérien. Enfin, il est utile de noter qu’au moment ou le Royaume-Uni affiche un intérêt croissant pour l’Algérie, ses investissements dans le pays restent très limités comparativement à d’autres pays. Ces rencontres peuvent être une étape prometteuse pour hisser ce niveau de partenariat avec les anglais.
Lamia Boufassa

Source : lecourrier-dalgerie

Lire aussi  À LA VEILLE DU SOMMET DE L’OPEP : Le baril poursuit sa reprise en hausse

lecourrier-dalgerie

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici