Il assurera 3 milliards de m3/an : Le contrat gazier algéro-italien renouvelé pour 10 ans

0

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, a signé mercredi à Alger, un accord avec le groupe énergétique italien «Ente nazionale per l’enrgia electtrica» (ENEL) pour le renouvellement de leur contrat de vente/achat de gaz naturel pour une durée de 10 ans.

L’accord a été paraphé par le Vice-président de la Sonatrach, en charge de l’activité commercialisation, Ahmed Mazighi, et par le directeur commercial du groupe ENEL Claudio Machetti, en présence du P-dg de la Sonatrach Rachid Hachichi. Etalé sur 8 ans avec 2 ans supplémentaires optionnels, ce contrat assure à l’Italie un approvisionnement de 3 milliards de m3 par an, par la Sonatrach.
Présent à la cérémonie de signature, le P-dg de la Sonatrach, Rachid Hachichi, a indiqué que la conclusion de cet accord est «le fruit des
efforts de la Sonatrach qui consacre, depuis des années, beaucoup d’énergie et de ressources à la problématique du renouvellement de ses contrats gaziers à long terme». Rappelant la signature le 16 mai dernier d’un nouveau contrat de vente/achat de gaz naturel avec l’autre groupe italien «ENI», étalé sur dix (10 ans) à raison de neuf (09) milliards de m3/an, M. Hachichi a souligné que ces deux accords permettent à la Sonatrach d’»assurer un nouveau replacement de douze (12) milliards de m3/an de gaz au profit de l’Italie pendant une dizaine d’années à partir de 2020». A cet effet, il a également estimé que «grâce à ce nouveau contrat, Sonatrach pourra maintenir et consolider sa place comme fournisseur fiable de l’Italie». Il a ajouté que cette signature est aussi une reconnaissance du rôle de la Sonatrach en tant que fournisseur «fiable» de gaz à l’Europe du Sud.
Pour sa part, M. Machetti a estimé que la signature de ce nouveau contrat, est «une continuité de l’histoire qui a commencé en 1991, soit presque 30 ans de relations entre Sonatrach et ENEL». Affirmant que l’Algérie demeure le principal fournisseur de gaz naturel pour ENEL, M. Machetti a tenu à «remercier» la Sonatrach, qui a, a-t-il estimé, «compris» les changements survenus dans les marchés gaziers italien et européen.
Alger: Noreddine Oumessaoud 

Source : ouestribune-dz

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here