IL ENJOINT DES DÉPARTEMENTS MINISTERIELS À METTRE À SA DISPOSITION TOUS LES MOYENS : La main-forte du gouvernement à la mission de Charfi

0

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, s’est engagé à doter l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) de tous les moyens, y compris financiers, dont elle aura besoin dans le cadre de sa mission d’organisation de la présidentielle du 12 décembre prochain. Pour ce faire, il mobilise les membres du gouvernement auxquels il enjoint de mettre à la disposition de l’instance dirigée par Mohamed Charfi tous les moyens qu’elle demande.

En effet, dans une instruction, Bedoui a ordonné aux membres du gouvernement et aux Institutions publiques de mettre à la disposition de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) tous les moyens lui permettant l’organisation dans les meilleures conditions l’élection présidentielle du 12 décembre prochain.
Dans cette note, qui est adressée aussi au commandant de la Gendarmerie nationale, au directeur général de la Sûreté nationale, aux walis et walis délégués et aux présidents d’APC, Bedoui a mis l’accent sur la nécessité de « veiller, chacun en ce qui le concerne, à répondre, d’une manière diligente, à toutes les sollicitations émanant de l’ANIE ». Il a appelé, à ce propos, à veiller à la mise à la disposition, de l’ANIE, de l’ensemble des moyens humains et matériels que commande une organisation parfaite de cette échéance électorale, sous tous ses aspects, dans le souci d’en garantir un parfait déroulement, dans le respect de la loi et des principes de neutralité, de régularité, de transparence et de crédibilité. « Vous êtes aussi chargés, conformément à la loi, de veiller à fournir, à cette Autorité Indépendante, toute information ou documentation qu’elle juge nécessaire pour la concrétisation de ses missions, a souligné le Premier ministre.
« Vous êtes également interpellés pour placer en tête de vos priorités votre responsabilité qui demeure pleinement engagée, pour mettre en échec tout acte susceptible d’entacher la neutralité ou compromettre la crédibilité de ce scrutin, notamment l’utilisation, prohibée par la loi, des biens et des moyens publics au profit d’un parti ou d’un candidat donné, ou tout autre comportement de nature à entacher la régularité de ce scrutin», affirme-t-il. Ce scrutin, ajoute Bedoui, « devra répondre à toutes les exigences d’impartialité, de régularité et de transparence». À cet effet, le ministre des Affaires étrangères est chargé de prendre, en concertation avec l’ANIE, « toutes les mesures requises en matière de préparation et de déroulement des opérations de vote de notre communauté établie à l’étranger», indique-t-il.
Pour sa part, le ministre de l’Intérieur est chargé, en relation avec les walis et les responsables des services de sécurité concernés, d’assurer un dispositif statique de sécurisation des sièges de l’Autorité et de ses démembrements locaux. Dans le même cadre, un dispositif spécial de sécurisation et de prévention devra être mis en place en concertation et en coordination avec l’ANIE à l’occasion de ce scrutin, notamment au niveau des centres et bureaux de vote. De son côté le ministre de la Justice garde des Sceaux est, quant à lui, invité à prendre les mesures permettant la mise en œuvre des dispositions prévues par la loi, notamment son article 17. Le ministre des Finances doit veiller à la mobilisation des crédits nécessaires et suffisants pour assurer le bon fonctionnement de l’Autorité indépendante, tout en procédant, dans les plus brefs délais, au transfert à son indicatif du budget dédié a l’élection. La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique est chargée d’instruire les organismes sous tutelle de son secteur à l’effet de satisfaire toutes les demandes émanant de l’Autorité indépendante, en relation avec les opérations électorales. Le ministre de la Communication est chargé d’assurer et de faciliter, à l’Autorité indépendante, l’accès aux différents médias publics et de mettre à contribution au profit de cette Autorité les moyens des entreprises et établissements publics relevant de son secteur. Enfin, il serait utile de souligner que le nombre de candidats à la candidature, qui ont retiré les imprimés de souscription, ne cesse d’augmenter au fil des jours pour en atteindre, hier, les 102, selon Ali Draâ, responsable de la communication de l’ANIE. Le nombre pourrait encore évoluer, puisque l’opération de retrait des imprimés de parrainage va se poursuivre jusqu’au 25 octobre.
Sarah O.

Lire aussi  TRI SÉLECTIF DES DÉCHETS ET RESPECT DES HORAIRES DE COLLECTESensibilisation dans 34 "cités-pilotes"

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici