IL S’ÉTALERA JUSQU’AU SAMEDI PROCHAIN : Le 12e FIBDA ouvre ses portes aujourd’hui à Riadh El Feth

0

La 12e édition du Festival international de la Bande dessinée d’Alger (FIBDA) ouvre ses portes aujourd’hui à l’Esplanade de Riadh El Feth, et se poursuivra jusqu’à samedi prochain.

L’invité d’honneur de cette année c’est les États-Unis. Ainsi un prix d’excellence, de l’Ambassade des États-Unis, est prévu pour récompenser le « meilleur projet BD». Le prix à gagner est une participation au festival Comic Con de San Diego en juillet prochain.
En effet, un programme complet sera au rendez-vous où Il y en aura pour tous les goûts. Des conférences touchant de près ou de loin le monde du 9ème art mais aussi à toutes les disciplines voisines de ce dernier. Du cosplay, du jeu-vidéo, des ateliers de dessin, des tournois de e-sports, des visites dans les milieux hospitaliers, et bien entendu, de la bande dessinée comme à aucun moment de l’année en Algérie. L’édition de cette année, qui est consacrée à la BD américaine, verra la participation de plusieurs auteurs du pays, où une exposition dédiée à
« Spirou », qui fête ses 70 ans, sera en face des cinquante ans d’anniversaire de la fameuse revue algérienne M’quidech, d’Ahmed Haroun.
En février 1969, la revue M’Quidèch voyait le jour sur initiative de feu Abderrahmane Madoui, directeur du département édition de la Société nationale d’édition et de diffusion (Sned). 31 numéros ont été réalisés entre 1969 et 1974. Inspiré d’un personnage de contes populaires, M’Quidèch, super-héros qui s’oppose aux menées des gros colons en les ridiculisant, apparaît pour la première fois dans « Le coin des enfants» du quotidien Liberté (organe central du Parti communiste algérien), dans les Aventures de Quico et M’Qidech.
Par ailleurs, les tarifs de vente des tickets se déclinent comme suit, pour les adultes (300 DA par jour, 450 DA le week-end, et 600 DA la semaine), pour les enfants de moins de 12 ans (150 DA par jour, 250 DA pour le week-end et 400 DA la semaine), il faut préciser également que l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de quatre ans.
Lilia Sahed

Lire aussi  SORTIE DE GAÏD SALAH ACTE IV : «Des individus sont dérangés par la stabilité de l’Algérie»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici