ILS MARCHERONT AUJOURD’HUI POUR LA 19E SEMAINE DE SUITE : Un mardi pas comme les autres pour les étudiants

0

Alors qu’on parle partout, dans le pays, du prochain vendredi de marche populaire et citoyenne pacifique, le 20e rendez-vous national de suite, prévoyant un «tsunami humain» pour une manifestation qui coïncide avec le 5 Juillet, une marée humaine des étudiants est attendue aujourd’hui à travers le pays. Ainsi, la communauté universitaire compte marquer sa traditionnelle mobilisation pacifique, la 19e mobilisation nationale de suite.

Une journée particulière et décisive
Selon les acteurs du monde universitaire et selon les messages relayés à travers les réseaux sociaux, les étudiants et enseignants bâteraient simultanément, le pavé des rues des villes du pays, pour le changement radical du système politique en place et l’édification d’un État de droit.
Outre le fait que le rendez-vous d’aujourd’hui suit le rendez-vous des vendredis, ,ce mardi ne s’annonce pas comme les autres. Puisque, il intervient à trois jours du prochain vendredi date de la célébration du 57e anniversaire de l’Indépendance et à quatre jours de la conférence nationale de l’opposition, prévue samedi prochain. Un conclave dont « le seul objectif est de participer à la formation d’une large participation à l’effort de sortie de crise par la voie du dialogue», a annoncé, il y a quelques jours, Abdelaziz Rahabi, ex-ministre et coordinateur du pôle politique de l’opposition.
Les étudiants et les enseignants du Supérieur, quant à eux, restent engagés «à soutenir le mouvement populaire pacifique » et « à porter la voix du peuple. » En effet, depuis le 26 février dernier, jour de sa première marche nationale, la communauté estudiantine continue à occuper la rue, au moment où les propositions de sortie de crise se multiplient. Pour rappel, la jeunesse algérienne du savoir et de la connaissance a exprimé, durant le précédent mardi, un refus massif « de dialoguer avec le pouvoir», et ce, du moins, à l’état actuel des choses. Il serait bon de rappeler aussi que durant cette manifestation, des étudiants ont été arrêtés et placés sous contrôle judiciaire.
Mohamed Amrouni

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here