Incarcération des personnes qui ont brandi le drapeau Amazigh, Zoubida Assoul: « les poursuites sont d’ordres politiques et n’ont rien de légal »

0

Dans un entretien accordé au média digital Interlignes, l’avocate et présidente du parti  l’Union pour le changement et le progrès s’est exprimé sur les ordres émis par le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah concernant l’interdiction du port de drapeaux Amazigh.

L’avocate estime que ces poursuites sont d’ordres politiques et n’ont rien de légal, elle ajoute : « je pense que c’est une tentative pour casser cette révolution et la dévier de ses objectifs politiques revendiqués depuis 4 mois d’affilée. »

Zoubida Assoul indique avoir toujours lutté pour l’indépendance de la justice, mais souligne toutefois que « cette indépendance  est un processus qui exige d’abord une volonté politique d’un pouvoir politique légitime mais aussi d’un changement de tout l’arsenal juridique dont la constitution. »

Lire aussi  BAD : Le capital passe de 93 à 209 milliards de dollars

M.A.Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici