Kheireddine Zetchi est-il devenu indésirable ?

1

Algérie-Il semblerait que le président de la fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, soit devenu persona non grata au lendemain du sacre africain de l’équipe nationale en Egypte.

Après sa mise à l’écart de la cérémonie officielle en l’honneur de l’équipe nationale au Palais du peuple en présence du chef de l’état , Kheireddine Zetchi a été ignoré par le président du Sénat dans son message de félicitations. En effet, dans sa lettre, le président du Sénat par intérim, Salah Goudjil, s’est adressé en premier lieu au sélectionneur national, Djamel Belmadi.

D’un point de vue protocolaire, Kheireddine Zetchi qui est président de la fédération algérienne de football, devait figurer sur la photo officielle. C’est également à lui que devait s’adresser la lettre de félicitations du président de Sénat.

Ce sont là deux indications claires qui montrent que le patron de la FAF est devenu indésirable chez les hautes autorités du pays. Les rumeurs se font de plus en plus insistantes sur sa démission imminente. Se sentant humilié, l’ancien président du Paradou serait sur le point de jeter l’éponge après un succès inespéré en Coupe d’Afrique des Nations après 29 neuf ans de disette.

Rien n’a filtré pour le moment sur les raisons du traitement réservé au président de la FAF. Même le timing choisi suscite beaucoup d’interrogations d’autant plus qu’il intervient au moment où Khiereddine Zetchi, après deux ans compliqués, commençait à redresser la barre, depuis la nomination de Djamel Belmadi à la tête de la sélection nationale, avec un sacre africain, le premier conquis hors du pays.

1 COMMENT

  1. Zetchi Raouraoua tous deux de la vieille école…école bien désuète. Belmadi ne doit pas se laisser embarquer dans des sentiments malsains

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here