LA SOCIETÉ CIVILE N’AYANT PAS ENCORE TRANCHÉ SUR SA PARTICIPATION : La conférence nationale de l’opposition reportée

0

Les forces du changement en faveur du choix du peuple, regroupant des partis de l’opposition, des syndicats et des personnalités nationales, ont reporté leur conférence nationale prévue le 29 de ce mois au début de juillet prochain.
Contacté hier, par nos soins, le président du conseil consultatif du FJD « EL ADALA », Lakhdar Benkhellaf, nous a affirmé que la conférence élargie de l’opposition sera reportée à la première semaine du prochain mois ou même jusqu’à la deuxième semaine, en raison du retard dans les préparatifs à cette rencontre importante. Selon d’autres sources, le report de la date du 29 juin est lié à d’autres raisons, et ça par rapport à la société civile qui a exprimé son manque de préparation à cette conférence «selon la même source cette dernière a exigé de changer la date ».
Pour rappel, à la onzième rencontre d’une partie de l’opposition tenue au siège du parti d’Abdallah Djaballah, les participants ont pu, fixer la date du 29 juin prochain pour l’organisation d’une conférence nationale pour en débattre autour d’une solution consensuelle de sortie de crise politique qui secoue le pays. Il s’agit de tenter d’amorcer le dialogue avec le mouvement populaire et le pouvoir en place.
Les invitations lors de cette rencontre seront adressées « uniquement aux partis qui «jouissent de l’acceptation du mouvement populaire». Il est à noter que les acteurs de l’opposition convergent sur le fait que les partis de l’allégeance ou de l’alliance présidentielle seront exclus de cette conférence. Qui, pour son organisation, trois commissions ont été installées « une commission politique chargée de collecter les feuilles de route de sortie de crise, une autre chargée de préparer les documents de la conférence, et une sous-commission qui s’occupe de la communication et des relations ».
Lors de la dernière réunion de l’opposition, des invitations ont été adressées à d’autres formations de l’opposition, comme le RCD et le FFS qui ont décliné. Or d’après notre source « les membres de la commission de la communication et des relations ont réussi à convaincre le Rassemblement pour la culture et la démocratie le (RCD) d’y participer, il reste cependant de convaincre le Front des forces socialistes (FFS) qui vit en ce moment une crise interne.»
S. O.

Source : lecourrier-dalgerie

Lire aussi  Dynamique de la société civile : Une deuxième rencontre de concertation prévue avant le 12 décembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici