Le chef d’état-major réagit à la tentative d’ingérence dans les affaires du pays : «L’Algérie n’accepte aucune ingérence ou diktat»

0

On aura déduit que la détermination de l’Armée de se ranger avec les Algériens pour affronter ensemble les comploteurs n’a, en rien, faibli, bien au contraire. A ce propos justement, le chef d’état-major de l’ANP a affiché sa conviction concernant l’avenir de la Nation, en relevant que le peuple «sera le seul à en tracer les repères prometteurs»

La tentative d’ingérence dans les affaires internes de l’Algérie, ourdie par un eurodéputé, n’est pas passée sans réaction au niveau des institutions du pays. Au lendemain de la réaction du porte-parole du gouvernement et du président de l’Etat, c’était hier, au tour du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, de signifier le rejet ferme et indiscutable de l’Algérie pour toute forme d’ingérence. Ahmed Gaïd Salah qui s’exprimait à partir du Commandement des Forces aériennes où il était en visite de travail, a remis les comploteurs de tous bords, en affirmant que l’Algérie est «libre et souveraine». Le chef d’état-major qui donnait une allocution d’orientation suivie via visioconférence par l’ensemble des personnels des Forces aériennes à travers les six Régions militaires, a également clairement affirmé que le pays «n’accepte aucune ingérence ou diktat et ne se soumet à aucune tractation de la part de quiconque». Cette importante déclaration reprise par un communiqué du ministère de la Défense nationale, vaut son pesant de volonté affirmée de défendre quoi qu’il advienne, le pays et son peuple. Lequel peuple «qui a crié haut et fort qu’il n’a pas besoin de leçons, quelle que soit leur origine, sait parfaitement comment répondre au moment opportun à ces porte-voix qui tentent en vain, de s’immiscer dans ses affaires et d’entraver le processus du passage de l’Algérie à une nouvelle ère, où elle tracera sa voie avec constance vers le progrès et la prospérité, dans la sérénité et la quiétude», a souligné le général de Corps d’Armée.
Le général de corps d’armée qui a toujours défendu «ce peuple vaillant» qu’est le peuple algérien, a indiqué que ce dernier «déjouera les tentatives de cette bande qui, après avoir échoué dans tous ses desseins, fait recours à des parties extérieures, notamment celles connues pour leur profonde haine historique et qui ne veut pas le bien de l’Algérie et de son peuple». Le chef d’Etat-major de l’ANP a soutenu également, que «le peuple algérien qui a réussi à faire sortir le pays des différentes épreuves et obstacles, est capable aujourd’hui, de déjouer les plans de la bande et de ses relais. Il sait parfaitement comment surmonter la situation actuelle, avec sagesse et lucidité, et mener l’Algérie à bon port et vers une nouvelle phase radieuse». On aura déduit que la détermination de l’Armée de se ranger avec les Algériens pour affronter ensemble les comploteurs n’a, en rien, faibli, bien au contraire. A ce propos justement, le chef d’état-major de l’ANP a affiché sa conviction concernant l’avenir de la Nation, en relevant que le peuple «sera le seul à en tracer les repères prometteurs, grâce à sa détermination et à l’engagement de son armée à préserver l’Algérie libre, indépendante et souveraine dans ses décisions, n’acceptant aucune ingérence ou diktat et ne se soumettant à aucune tractation de la part de quiconque et je dis bien de la part de quiconque».
Il a rappelé que «le peuple, qui était solidaire et uni lors de la Révolution de libération, a pu mettre en échec, en compagnie de l’Armée de libération nationale, tous les complots et faire taire la propagande colonialiste, permettant ainsi de libérer l’Algérie». Le propos est d’une limpidité patriotique tout à fait claire et il ne devait venir à l’idée de personne de douter des liens forts qui unissent le peuple algérien à son armée. «Ce même peuple qui a réussi à surmonter les épreuves, saura, avec l’aide d’Allah, mener son pays, aux côtés de son armée, vers un futur où se concordent la vision et l’objectif, des valeureux hommes d’hier et d’aujourd’hui, voire de ceux de demain, génération après génération», a fait remarquer le général de corps d’armée pour annoncer l’échec patent de la tentative d’ingérence pilotée par un individu, dont on connaît parfaitement le parcours politique et intellectuel.

Lire aussi  De la prison ferme pour des douaniers et des banquiers
Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici