Le président du RCD à Gaïd-Salah : «C’est votre mépris envers le peuple qui est la base de nos problèmes»

4
Source :

Réagissant au dernier discours de Gaïd-Salah, le président du RCD a fait part de son inquiétude quant à la «dérive» dans laquelle «s’enfonce le pouvoir de fait». «Discourir à partir des casernes et user de contrevérités grossières pour faire croire (à qui d’ailleurs ?) à une adhésion populaire à la farce en préparation pour le 12 du mois de décembre est symptomatique d’une irresponsabilité périlleuse pour le pays et d’un manque de discernement flagrant sans parler d’une incompétence avérée», a affirmé Mohcine Belabbas dans une déclaration rendue publique ce mardi.

«En plus, saisir l’occasion pour spéculer et bavarder des soutiens à l’armée comme si elle était en compétition politique, alors que la campagne de répression et d’arrestation des citoyens qui manifestent pacifiquement s’accentue, ne rassurent guère», a-t-il souligné, en indiquant que «c’est le mépris envers le peuple et le cynisme des dirigeants qui sont à la base de nos problèmes».

Lire aussi  Le chef d’état-major réagit à la tentative d’ingérence dans les affaires du pays :«L’Algérie n’accepte aucune ingérence ou diktat»

«Oui, il faut mettre l’Algérie et son intérêt suprême au-dessus de toute considération personnelle, de clans ou de maintien au pouvoir», a encore affirmé Mohcine Belabbas. Et d’ajouter : «Plus que jamais, il faut intensifier la mobilisation pour faire barrage à ceux qui s’échinent, à travers le squat des centres de décisions, à fermer les portes aux aspirations populaires, au progrès et à la prospérité. Ces portes ouvertes par la Révolution du 22 Février dans la voie de la restauration de la souveraineté populaire pour choisir les institutions et les mieux adaptées pour l’édification de l’Etat de droit et la prospérité». «Il n’y a pas d’autres solutions viables et durables», a conclu Mohcine Belabbas.

Lire aussi  LA COORDINATION DES ENSEIGNANTS TRANCHERA SAMEDI PROCHAIN : Les examens du primaire sous la menace d’une grève

H. A.

Source :

4 Commentaires

  1. dans toute facent de puit 1962 cests la même système. rien changer. Cet pir en pir. les autre pays avance nous en recule. à cause du système mafieux. l Algérie c’est ci riche. Le peuple ne voi pas la couleur. 35 millions sur 45 millons eniblement. les haragas une parti meur en mer. Le reste travail aux noir pas de sécurité sociale ni retaitre des contrôles de police. et voilà l Algérie du système. Yastiemare nahklikom Wache Darna Stiklale

  2. Quand je rends visite à quelqu’un, je comprends et sens tout de suite si je suis là bienvenue ou pas. Si je me sens mal, je m’en vais. Je n’attends pas à ce que mon hôte me demande de m’en aller. Là, il y a plus de 40 millions d’Algériennes et d’Algériens de tout âge, qui demandent aux ”gens du pouvoir”, non seulement de partir mais de dégager.D E G A G E R. Dégager. On ne veut plus de vous. Allez vous en! En arabe vulgaire ” kaoudou”. J’ai l’impression que ces gens n’ont plus aucun honneur (tant soit peu qu’ils n’aient jamais eu d’honneur !). Ils s’accrochent au pouvoir comme un poux, tout en méprisant le Peuple. N’ont ils pas encore compris et assimilé dans leur p’tite tête que le Peuple ALGÉRIEN est résolu à les dégager. Le Peuple Algérien ”a cassé” sa marche arrière. Il ne reculera devant rien, ni personne. DEGAGEZ ET RENDEZ NOUS NOTRE LIBERTE.

  3. C’est le RCD avec son Said Saadi le marseillais qui a cautionner ce pouvoir quant a vous au lieu de faire toutes ces declations ici et la il fallait te faire candidat puisqu’il ya plus de quarante millions qui rejetent ces candidats et avec tes adeptes tu auras le pouvoir entre tes mains et adieu le regime militaire mais tu es sure des resultats vous ne voulez que la transition qui se forme par de personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici