LES TRANSFERTS DE MALADES À L’ETRANGER ÉTANT COÛTEUX : Les cliniques privées locales à la rescousse de la CNAS

0

Une journée nationale d’information et de formation sur la prise en charge des pathologies cardiaques et cardiovasculaires a été organisée, hier à Alger, par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, en collaboration avec la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS).

L’objectif de cette journée est d’expliquer et de démontrer l’engagement de la CNAS à promouvoir le conventionnement interne, en matière de prise en charge de la chirurgie cardiaque et cardiovasculaire, par la réduction des transferts pour soins à l’étranger.
Ainsi et selon les organisateurs, cette mesure permettra de démontrer le partenariat entre la CNAS et les cliniques de chirurgie cardiaques et cardiovasculaires et ce dans le cadre de la politique nationale de renforcement du système de santé.
De même, cette journée d’information permettra de débattre plusieurs questions concernant , le renforcement et l’élargissement du système de santé national par la prise en charge de certaines pathologies lourdes et coûteuses qui faisaient objet, dans un passé proche, de dépenses et de transfert pour soins à l’étranger ainsi que de présenter les nouveaux actes intégrés dans l’avenant N°1, dans le cadre de l’élargissement de la convention type à savoir : les pathologies congénitales complexes au nombre de 14 actes intégrés, les pathologies adultes complexes au nombre de 12 actes et les stents actifs.
Cela permettra aussi, selon les mêmes responsables, d’améliorer la qualité de vie de certaines catégories de patients comme : les femmes désirant enfanter et les sujets âgés présentant des contre-indications médicales. Les buts visés, à travers cette rencontre est aussi d’augmenter le pouvoir d’achat et minimiser la dépense des factures des produits pharmaceutiques du fait que l’assuré social n’aura plus à prendre un traitement à vie. (Concernant le remplacement valvulaire par valve biologique). À noter que cette journée d’information a été ponctuée par différentes conférences sur le conventionnement en chirurgie cardiaque et cardiovasculaire, la prise en charge de la cardiopathie congénitale et les pathologies valvulaires
Mehdi Isikioune

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here