L’IRAN ANNONCE DES EXERCICES NAVALS DANS LE GOLFE D’OMAN AVEC LA RUSSIE ET LA CHINE : Une première depuis la révolution islamique iranienne

8

L’Iran organisera des exercices navals dans le golfe d’Oman, avec la Russie et la Chine, selon les déclarations faites hier, par le chef du département des affaires internationales de l’état-major iranien, Oadir Nezami.

C’est pour la première fois, depuis la révolution islamique (début des années 80) que l’Iran s’apprête à organiser, prochainement, des exercices militaires conjoints avec la Russie et la Chine, dans le Golfe d’Oman. Parmi les différents objectifs visés, par ces manœuvres d’exercice, «l’échange d’expérience» selon le responsable iranien, M.Nezami, cité par l’agence de presse Fars. «Dans un prochain avenir, pour la première fois depuis la révolution islamique, des exercices conjoints avec la Russie et la Chine auront lieu», a-t-il déclaré. L’annonce de ces exercices intervient au moment ou des tensions marquent les relations irano-américaines, depuis le retrait de Washington de l’accord nucléaire, des tensions qui se sont exacerbées, suite aux attaques ayant visé deux installations pétrolières saoudiennes. Selon lui, les exercices auxquels participeront les deux pays, et non des moindres, au côté de L’iran, « auront lieu dans le nord de l’océan indien et dans le golfe d’Oman», situées dans les eaux internationales. En prévision de cet événement, la même source a indiqué que «les chefs d’état-major de plusieurs pays se rendraient bientôt à Téhéran» sans préciser le timing de ce déplacement et les pays concernés. Il est à rappeler qu’en juillet dernier, le commandant de la marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi, a déclaré que l’Iran et la Russie « envisageaient d’organiser des exercices conjoints  dans la région de l’océan indien d’ici la fin de l’année », une déclaration réaffirmée, hier, sans encore une fois avancer la date de la tenue des exercices en question. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, avait confirmé l’intention de Téhéran et de Moscou de mener ces exercices navals conjoints dans l’océan indien, en précisant que ceux-ci «ne seraient pas dirigés contre des pays tiers» et le ministre n’avait pas avancé la participation de la Chine aux manœuvres précitées. En réaction aux attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, causant la réduction de 50% de la production de l’or noir en Arabie saoudite, le Pentagone a promis de dépêcher des forces supplémentaires dans la région, sans plus de précisions sur le nombre exact de soldats américains ni sur la date de l’envoi des militaires US, à Ryadh. Rappelons que non loin de l’Arabie saoudite, au Qatar, les États-Unis possèdent une des bases militaires les plus importantes. Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a annoncé l’envoi de renforts dans la région du Golfe à la demande de Ryadh et d’Abou Dhabi, selon le responsable américain, suite aux attaques du site pétrolier saoudien, le 14 septembre dernier, qui représentent, selon Washington, «une escalade spectaculaire de l’agression iranienne». Pour le responsable du Pentagone, l’Arabie saoudite «a sollicité une assistance internationale afin de protéger ses infrastructures essentielles » et d’ajouter que «les Émirats arabes unis ont également requis une telle assistance» a indiqué le responsable américain. Jeudi dernier, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a mis les États-Unis et l’Arabie saoudite en garde contre toute attaque visant son pays qui serait, selon lui susceptible de déclencher une «guerre totale».Le chef du corps des Gardiens de la révolution islamique, Hossein Salami, a déclaré hier, «nous sommes prêts à répondre à n’importe quelle agression » et d’ajouter «celui qui voudra le faire, verra son territoire se transformer en champ de guerre principal » affirmant dans ses déclarations que « nous ne permettrons jamais à la guerre d’atteindre notre territoire», a indiqué M.Salami, cité par l’agence de presse ISNA. Poursuivant, Le responsable militaire iranien a confirmé que les forces armées iraniennes «abattraient les drones ayant violé l’espace aérien iranien», ce qui avait déjà été annoncé par le président Hassan Rohani, dans ses avertissements à l’adresse des responsables américains et leurs alliés.
Karima B.

Lire aussi  SONATRACH/BHGE :Mise en place d’une société commune à Oran

8 Commentaires

  1. Bonjour
    L’IRAN ANNONCE DES EXERCICES NAVALS DANS LE GOLFE D’OMAN AVEC LA RUSSIE ET LA CHINE : Une première depuis la révolution islamique iranienne

    Merci chère ABDEL Fakry –

  2. L’IRAN ANNONCE DES EXERCICES NAVALS DANS LE GOLFE D’OMAN AVEC LA RUSSIE ET LA CHINE : Une première depuis la révolution islamique iranienne

    Merci mon frère pour cet article . merci chère ABDEL Fakry –

  3. En attendant, le peuple commencent à crevé de faim pour le nucléaire militaire.
    Les trous du cul-te de Téhéran finiront comme Saddam et Kadhafi .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici