Lourdes peines prononcées par les magistrats d’Alger pour les porteurs de drapeau Amazighs

4
Source :

Drapeaux Amazighs/Berbères (Algérie) – Le verdict est tombé vers 2h30 dans la nuit du lundi à mardi (11 et 12 novembre). Les magistrats qui ont traité les dossiers des détenus porteurs des  drapeaux Amazighs/Berbères, ont finalement eu la main lourde. 21 d’entre eux ont écopé d’une peine d’une année de prison, dont six mois fermes, assortie d’une amende de 30 000 dinars.

Des dossiers toujours liés au port du drapeau Amazigh/Berbère. Il précisera également que le report concerne également cinq prévenus présentés en accusés libres. A l’annonce du verdict, l’assistance n’a pas pu s’empêcher de crier sa colère. Particulièrement les proches des détenus qui ont scandé des slogans hostiles aux magistrats et à l’institution judiciaire. “La justice du téléphone”, “Wallah ma nessemhou” (on ne pardonnera pas) et “Djazaïr hourra moustaqila” (Algérie libre et indépendante).

Lire aussi  Ali Mabroukine à propos de la récupération des fonds détournés: :«Il s’agit d’une procédure extrêmement difficile»

Colère après le verdict des détenus du drapeau amazigh

Les dizaines d’avocats qui se sont mobilisés pour les détenus politiques et d’opinion en général et ceux de l’emblème amazigh en particulier n’ont pas manqué d’exprimer leur colère et leur mécontentement. Certains ont même enregistré des vidéos pour dénoncer “une justice aux ordres” et des “juges du téléphone”.

Sur les réseaux sociaux, les magistrats du tribunal de Sidi M’hamed et l’institution elle-même en ont pris pour leur compte. Dans certaines publications, le tribunal de Sidi M’hamed a même été assimilé à une cour martiale, allusion aux ordres que les magistrats “recevraient” de la part du chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah.

Source :

4 Commentaires

  1. L’Algerie a un seul emblème national pour lequel s’est sacrifié tout un peuple pour arracher son indépendance.
    C’est quoi cette cacophonie qui met en doute la liberté chèrement acquise durant la période plomb où le colonialisme dictait et imposait ce que bon lui semblait.
    A ce rythme, chaque ville , village, douar et mechta adopterait son propre emblème.

  2. Meme l’occupant Français n’a pas condamné aussi sévèrement les porteurs d’un Drapeau Algérien,ce Drapeau qui excite les non nationaux de souche,est un Drapeau Amazigh Berbere qui représente une population de souche et rien d’autres,ni le Maroc;ni la Tunisie,ni la Libye n’ont condamné les porteurs de ce Drapeau,c’est juste de la provocation venant d’un régime illégitime et autoritaire

  3. C’est de l’intimidation à destination de la Kabylie en particulier, et des Berbèristes en général. Qu’attendre d’une justice, dont le ministre lui même dénonce le manque de formation et l’incompétence presque généralisé ? Ils ont reculés pour quelques Dinars, alors, si Gaid les grondent jusqu’où peuvent ils aller.

  4. A algérienne,
    Vous fustiger un emblème trans national !
    Il est l’emblème de tous les Amazighs d’Afrique du Nord et au delà !
    Dites plutôt que vous êtes raciste et sectaire et que vous êtes une groupie du grabataire pédophile gaid Salah.
    Les Kabyles sont là,ils seront là bien après vous et vous n’y pouvez rien malgré votre dictateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici