MÉNINGITE : 23 enfants hospitalisés à Jijel

0

Après que des informations aient circulé quant à la propagation de cette épidémie dans la wilaya d’El-Oued le mois de septembre passé, la méningite virale a touché des cas confirmés dans la wilaya de Jijel. Il s’agit de 23 enfants hospitalisés à El-Milia, a fait savoir le directeur de la santé par intérim, Ferhat Merabet.
Selon la même source, la wilaya de Jijel a enregistré durant la première semaine du mois d’octobre en cours plusieurs cas de cette pathologie virale, dont 5 cas au chef-lieu de wilaya, 8 à El Milia et 2 autres dans la commune de Tahir. Ferhat Merabet a indiqué, dans le même contexte, que la majorité des malades recensés a bénéficié des soins médicaux nécessaires et a quitté les services hospitaliers à l’exception de l’hôpital Mentouri-Bachir de la localité d’El-Milia où se trouvent encore 23 enfants, tous âges confondus, admis entre la fin du mois de septembre dernier et le début du mois d’octobre en cours. Il a affirmé à ce propos qu’une cellule de crise a été installée à l’hôpital d’El-Milia pour suivre la situation et prendre en charge les procédures préventives par le biais de l’isolement des patients afin d’éviter la transmission de cette maladie, le contrôle intensif des enfants et le suivi de l’évolution de leur état de santé.
De son côté, Dr. Habiba Kassimi, inspectrice à la DSP a souligné que la méningite reste une maladie rare affectant les méninges (enveloppes de la moelle épinière et du cerveau) qui touche en particulier les enfants. Ses symptômes sont principalement une température élevée, une sensation de douleur à la tête et des vomissements, en plus d’autres symptômes tels que l’incapacité à supporter la lumière, a-t-elle indiqué. Chez les nourrissons, ajoute la même praticienne, il existe des symptômes supplémentaires tels que le refus de l’allaitement, des pleurs fréquents et une incapacité à bouger. Elle a fait savoir, à cet effet, qu’il existe deux types de méningites, la méningite virale et la méningite bactérienne qui, selon elle, est la plus grave car touchant le cerveau et provoquant des complications de l’audition et même de la motricité.
à signaler que la wilaya de Jijel a enregistré 125 cas similaires depuis le début du mois de janvier 2019 jusqu’à la première semaine du mois d’octobre en cours, dont 67 cas sont dénombrés dans la localité d’El Milia, 34 dans la commune de Tahir en plus de 23 autres dans la ville de Jijel. À rappeler, par ailleurs, que des informations ont été relayées par plusieurs médias, le mois de septembre passé, quant à la présence d’une épidémie de méningite dans la wilaya d’El-Oued propagée dans le milieu scolaire faisant une cinquantaine de cas, alors qu’aucune déclaration officielle n’a été faite à ce propos.
Ania Nait Chalal

Lire aussi  Confidentiel. M’sila, le Wali et le pion de Said Bouteflika

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici