Paiement différé : Un Comité d’évaluation installé

1
Source :

Un Comité intersectoriel a été installé pour évaluer l’impact sur la trésorerie de la substitution du paiement cash par un paiement différé pour l’importation des kits SKD/CKD.

L’annonce a été faite hier à Alger par la ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, lors d’une déclaration à la presse en marge d’une journée d’étude sur l’utilisation du ciment dans la construction et la réfection des routes. Mme. Tamazirt a précisé que ce comité regroupait le ministère de l’Industrie et celui des Finances, rappelant que l’application d’un paiement différé, sur neuf mois, à l’importation des kits SKD/CKD notamment pour le secteur de l’électronique et l’électroménager, visait «la préservation des réserves de changes» du pays.
La ministre a, cependant, affirmé que «le dossier est toujours en débat», ajoutant que son département a reçu des représentants du collectif des opérateurs activant dans la fabrication de l’électronique et l’électroménager. Rappelant que les modalités d’importation des collections SKD/CKD, concernent plusieurs secteurs, dont le montage automobile, l’électronique et l’électroménager, elle a assuré que «le dossier avance très bien pour le secteur de l’automobile».
Pour rappel, le collectif des fabricants de produits électroniques et électroménagers avait affirmé fin octobre dernier, dans un communiqué, que le paiement différé de neuf (9) mois, comportait différents risques, notamment, un «manque à gagner» au profit des banques étrangères. Parmi ces risques cités, figurent aussi la «cessation de la production début-décembre» et «la compression des travailleurs». À noter qu’environ 40 industriels dans le secteur de l’électronique et de l’électroménager avaient menacé de recourir à une grève si les autorités ne prennent pas en charge leurs doléances. D’ailleurs, cette industrie traverse une situation difficile où la quasi totalité des entreprises se plaignent du non-renouvellement des licences d’importation de kits CKD/SKD et s’apprêtent à mettre en congé leurs travailleurs.
Noreddine Oumessaoud 

 

Lire aussi  La campagne électorale entre aujourd’hui dans sa 2e semaine :Le marathon électoral continue
Source :

1 COMMENTAIRE

  1. Un coup de pied dans l’eau.
    Qui fera crédit à cette junte en sachant que ces jours sont comptés et que les suivants ne reconnaîtront rien de ce qui a été signé par un régime illégitime.
    Les carottes sont cuites !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici