QUE CELUI QUI VEUT MESURER SA VRAIE VALEUR SE PORTE CANDIDAT : Gaïd Salah met à défi les partisans de la transition

7

Dans un nouveau message, le chef d’état-major de l’ANP, vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd Salah, est revenu une autre fois sur les présidentielles du 12 décembre prochain, affirmant que le dernier mot revient au peuple qui saura comment construire son pays.

En effet, au 4e jour de sa visite à la 2e RM, à Oran, Gaïd Salah a affirmé : « Aujourd’hui, la parole est au peuple algérien qui saura comment construire l’État de droit où nul n’est souverain que la loi ». Précisant que « quiconque tenterait d’entraver ce processus nuira à sa propre personne », prévient le général de corps d’armée, en ajoutant que « les hommes intègres de l’Algérie n’accepteront plus désormais que les ennemis de la patrie interfèrent dans le destin de la nation ». Soulignant, dans ce propos, qu’« aucune tolérance n’est permise envers ce groupe qui s’est habitué à imposer sa volonté inique à la majorité ». Dans ce sujet, Gaïd Salah parle de la bande et tous ceux qui « orbitent autour d’elle et se soumettent à ses ordres », indiquant, à son propos qu’ils «sont des intrus et des étrangers au peuple algérien. Celui qui ne sert pas l’intérêt de la patrie dans son sens réel est un intrus, voire un ennemi de la patrie » dit-il.

Lire aussi  Gestion des dépenses des œuvres sociales des organismes de la sécurité sociale : Haddam veut plus de transparence

En effet dans un communiqué du MDN qui reprend le discours du chef d’état-major de l’ANP, ce dernier indique que « ce groupe n’a pas le droit de réfléchir, car les parties occultes, qui se tiennent derrière lui, sont le cerveau qui réfléchit à leur place et leur ordonne d’exécuter ». Affirmant que l’ANP dispose de données qui confirment l’implication de ces « traitres », en indiquant « nous entreprendrons sans nul doute toutes les mesures nécessaires contre ce groupe en temps opportun et au nom de la loi ».
Par ailleurs, Gaïd Salah a fait savoir dans son discours que « le peuple algérien a énormément souffert durant l’ère coloniale, et ne revivra jamais, quelles que soient les circonstances, d’autres moments de souffrance ». Promettant, dans ce cadre, de concrétiser sur le terrain ces « attentes légitimes ».

Lire aussi  Confidentiel. Les liaisons troublantes entre la nouvelle présidente du tribunal de Sidi M’hamed et Tebboune

Parlant de nouveau sur la bande et ses relais, qu’il ne lâche pas d’une semelle, le général de corps d’armée évoque et qualifie de ses propos « ceux qui prétendent être cultivés et connaître la loi, et qui parlent et agissent sans tergiversation». D’après Gaïd Salah, ces derniers « agissent en totale contradiction avec la loi et complètement loin de ce qui est juste, à travers des déclarations tendancieuses, omettant que l’unique critère pour juger des actes et des paroles est le peuple algérien ». Aussi, suggère enfin le chef de l’ANP, « que celui qui veut mesurer sa vraie valeur se porte candidat sinon tout le reste n’est qu’ineptie et sans aucune valeur».

Sarah Oubraham

 

7 Commentaires

  1. “…Tout ce que tu diras pourra être utilisé contre toi…”.
    Quand notre nouveau dictateur bête et ignorant, tient ce genre de discours, il semble totalement en ignorer les conséquences contre sa propre personne à l’aune de cette célèbre déclaration de la police américaine à l’endroit de tout potentiel mis en cause.

  2. Oui tu as raison pourquoi tu te mettrais pas toi général des armées de corps comme président tu sais ce qui est bon pour le peuple

  3. Va te faire une soupe de fèves ya khayen el arkane, it s to late for you and your gang,the game is over!!
    Get out ,son of the bi….
    Vous vous accrochez au pouvoir en utilisant tous les moyens que le chaytan vous dicte, mais tout a une fin,il n y a que Allah qui restera,koulou chayiin fan …….,yabka wadjhou rabouka dhou al djalal wal ikram.l Algérie retrouvera ses fils inchallah.

  4. Le General gaid salah conduit la periode de transition Pacifiquement et maitrconstitutionnellement dans l internet du epeople ET rejetant les soits Susan’s deputes ed une Europe neo colonialiste en void de decadence et qui doit apprendre Pluto daa ae l experience du grand peuple Algerien dont l example fait fremire les dictateurs et leurs eemaitres detour a l approche des elections presidentielles

  5. Vive l anp vive l Algérie est vive le peuple algérien. Mais nous voulons qu aucun étranger se mêle de nos problèmes il peut être régler qu entre algérien et algerienne.. Stop

  6. Le discour du général Gaïd Salah qui chaque nouvelle semaine ce répète et n apporte aucune preuve devant le peuple juste ça parole qui est pas crédible lui qui parle de c est bandes qui ont travaillé avec enemies aux detriment de la nation et du peuple Gaïd Salah à vite perdu la mémoire lui qui a etait à leur côtés depuis presque 20 ans soutenue le parrain abdelaziz bouteflika c est proches qui était près à le soutenir publiquement pour un cinquième mandat présidentielle alors que la santé du vieillard bouteflika l empêché de ce présenté à nouveau il oublie que il a etait vice ministre de la défense général chef état major de l armée algerienne actuellement encore comment peut il nous faire croire que tout c est malversation détournement corruption abus de confiance pouvoir des c est ministres walis généraux de wilaya tous corrompus voleur qui enrenchisé malhonnêtement magouille fessais des affaires obtenait des terrains des biens immobilier en Algérie et à etranger avec de argent volé dans les caisses de etat et n avoir jamais riens dit lors du règne de bouteflika critiqué maintenant et ‘ avoir pas bougé le petit doigt en renversant avec un coup d état ce régime mafia de bouteflika imposé article de la constitution pour cause de santé inapte à pouvoir ce présenter à nouveau lors des nouvelle élections présidentielle lorsque il le vieillard avait subit sont avc et que sont état ce dégradé de plus en plus comment peut il dire que il ignorer état de santé de bouteflika lui qui a etait à plusieurs reprise à sont chevet à hôpital du valll de grâce

  7. Woww! Chiche! Enlèves ta casquette et ton uniforme, organisé des élections propres et portes-toi candidat, tu verras ta vraie valeure ya lkhayene! T’as jamais été un révolutionnaire car un vrai révolutionnaire aime son peuple. Ta hantise c’est les hommes historiques que ce peuple adore car eux ils se sont battus pour instaurer une démocratie pour le peuple et par le peuple. Jamais ton nom sera sur les lèvres des algériens après ta mort tant que tu imposes tes idées dictatoriales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici