SAHARA OCCIDENTAL-NIGERIA : Vaste campagne contre  le pillage des ressources naturelles sahraouies  

10

Le mouvement nigérian pour la libération du Sahara occidental (NMLWS) a annoncé,  à Abuja, qu’il allait désormais adopter une stratégie offensive pour soutenir l’autodétermination du peuple sahraoui. L’Organisation a fait savoir qu’elle lancerait  une campagne pour empêcher les entreprises nigérianes d’acheter les phosphates, les engrais et les ressources halieutiques du Sahara occidental. L’ancien ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Ibrahim Gambari, qui préside le mouvement, a déclaré qu’il travaillait actuellement avec une coalition pour enclencher une action internationale qui mettrait fin à l’occupation militaire du Sahara occidental par le Maroc, a rapporté jeudi la presse nigériane. Le mouvement NMLWS compte 17 organisations de la société civile et plusieurs dirigeants des plus importantes organisations syndicales au Nigeria comme le Nigeria Labour Congress (NLC), Trade Union Congress of Nigeria (TUC), et Academic Staff Union of Universities (ASSU). Dipo Fashina, l’ancien président de l’ASSU qui a lu le communiqué de NMLWS lors d’une conférence de presse tenue à Abuja a affirmé que le peuple sahraoui est déterminé à déployer les moyens légaux pour mettre fin au régime de l’Apartheid au Sahara occidental.
Dans son communiqué, le mouvement nigérian pour la libération du Sahara occidental a demandé à l’Union africaine de prendre des mesures concrètes en vue de protéger ses membres, l’exhortant à établir un échéancier au Maroc pour se retirer des territoires occupés. Selon  la presse nigériane  les Sahraouis ont fait appel aux services juridiques du célèbre avocat nigérian et spécialiste des droits de l’homme, Femi Falana et à l’avocat du Front Polisario, Gilles Devers, pour poursuivre la prochaine phase de la lutte pour l’autodétermination, a-t-il ajouté.  Toujours selon les mêmes sources, Falana a conseillé au gouvernement nigérian de s’abstenir de conclure des accords avec le Maroc qui aggraveraient le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental. L’avocat a également mis en garde les entreprises nigérianes, soupçonnées de commercialiser des produits provenant des territoires occupés sahraouis, de renoncer à cette commercialisation pour éviter les poursuites judiciaires entrainant le paiement de la réparation des préjudices subis par les sahraouis. Le pillage des ressources sahraouies par le Maroc se poursuit sans le consentement du peuple sahraoui qui est le propriétaire légitime du territoire. Selon les dernières estimations fournies par l’observatoire Western Sahara Ressources Watch, rien qu’en 2018 le Maroc a pillé et exporté près de deux millions de tonnes de phosphate pour un montant de 163, 8 milliards de dollars. Aussi, une part croissante des programmes d’énergies renouvelables, dont se vante le Maroc, ne sont pas implantés au Maroc mais au Sahara occidental, territoire qu’il occupe illégalement et brutalement.
M. Bendib

Les syndicats nigérians à la pointe de la solidarité avec les Sahraouis
Au côté du mouvement nigérian pour l’indépendance du Sahara occidental, des  ONG et des syndicats nigérians ont appelé les entreprises de leur pays à boycotter le phosphate marocain utilisé pour produire des engrais, estimant que cette ressource est « volée » au Sahara occidental. Les principaux syndicats du commerce (Trade Union Congress), du travail (Nigerian Labour Union), des milieux universitaires (Academic Staff Union of Universities) ainsi que dix-sept organisations de la société civile ont lancé cet appel lors d’une conférence de presse à Abuja. Ils menacent les entreprises nigérianes qui continueraient d’acheter du phosphate au Maroc de lancer des mouvements de grève et de les poursuivre en justice.  «Nous soutenons le développement du Nigeria mais pas avec des ressources volées (…). Notre pays a besoin d’engrais, mais pas de ceux fabriqués avec le sang de nos frères et sœurs du Sahara occidental», a déclaré un des responsables du mouvement syndical, Dipo Fasina. Le Maroc,  comme a son habitude, tente de jouer  la division en Afrique et veut s’attirer les bonnes grâces  du Nigeria qui s’oppose  à l’adhesion de Rabat à la  Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao). Un accord pour la construction d’une plateforme de production d’engrais au Nigeria, alimentée par du phosphate marocain, avait été conclu avec le groupe Dangote pour un investissement de 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros), avec une capacité annuelle initiale d’un million de tonnes à l’horizon 2018. Le groupe marocain  OCP a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 55,9 milliards de dirhams,  5,23 milliards d’euros) en hausse de 15 % par rapport à 2017, et un résultat net de  510 millions d’euros. L’opposition des sociétés civiles à la spoliation des ressources naturelles  sahraouies se généralise non seulement en Afrique mais aussi en Europe et à travers le Monde notamment en Nouvelle-Zélande et en Australie.
M. B.

Lire aussi  DES CENTAINES DE CITOYENS ONT ASSISTÉ AUX OBSÈQUES : Les cinq victimes de l’effondrement de la bâtisse à la Basse-Casbah enterrées à Al-Alia

10 Commentaires

  1. Je crois que ces organisations qui nuient à l’intégrité du territoire marocain en cherchant à lui extirper son Sahara, ignore complètement la grande histoire du Maroc, l’époque où le royaume s’étendait de l’Andalousie jusqu’au Niger. Il sont entrain de nuire aussi à l’union africaine pour le compte de vrais colonisateurs au sens du colonialisme économique et technologique. Vous vous trompez carrément quand vous jouez aux défenseurs du polisario, car vous perdez votre temps et vous défendez l’indéfendable. Le Maroc ferait mieux de ne pas vous fournir du phosphates pour en profiter car vous ne le méritez pas.

  2. 7chiw sbe3 c’est vous qui financez tous ces ong et ces mouvements car vous avez un complexe face au Maroc tout simplement . S’il n yavait pas de petrole ni de gaz découvert par vos maîtres vous ne pourrez meme pas lever le petit doigt ayya ro7 qawed 3awed 7jayetek b3id

  3. Si le Royaume du Maroc à ses separatistes le Nigéria comme chacun le sait a aussi Bokoharam en tant que mouvement séparatiste qui veut s’accaparer du morceau le plus utile économiquement de ce pays hostile au Royaume du Maroc sans raisons logiques et apparentes. Le Nigéria,l’Afrique du sud et l’Algérie n’ont donc qu’à ceder chacun de ces trois régimes diaboliques la partie de leurs pays respectifs réclamée par leurs mouvements s’eparatistes car malgré leurs aboiements le Royaume du Maroc ne venderà jamais même pas le plus maigre Grain de sable au Polisariot , Alors cauchemardez au lieu de rêver 😜

  4. Rendez le pétrole aux touaregs et au mzab les arabes du nord et la mafia des généraux encore plus, n’ont pas le droit d’exploiter les richesses du sud. Ou ce n’est valable que pour les autres comme beaucoup de vos principes des années soviétique. On est en 2019 y a internet maintenant vous ne pouvez plus cacher ce qui se passe chez vous.

  5. Pauvres cons…vous faîtes pitié…occupez vous de la famine qui ronge votre peuple et de vos ressortissants qui fuient votre pays au risque de leurs vies Mr Ibrahim Gambari, plutôt que parler de notre sahara qui est une partie intégrante de notre pays qu,on appelle le Maroc si vous ne le savez pas…Votre pays regorge de gaz ( contrairement au notre ) et votre peuple crève de faim.Ajoutez à cela les cousins du polisario qu’est Bokko Haram qui vous massacre et vous verrez que vous même et toutes vos organisations Mr Ibrahim Gambari, vous faîtes fausse toute et que vous pissez sur vous même car jamais le Maroc ne cedera ne serait-ce qu’un milimètre de notre territoire de Tanger jusq’à TINDOUF.Lisez bien monsieur .

  6. Toute cette agitation nigeriane n est motivée que par la corruption et le gain pour les pseudo leaders sachant la gabegie qui regne dans leur gouvernance comme chez les arabes d ailleurs et,ce qui se passe en Algérie actuellement le prouve,sans principe moral aucun si ce n est le business rentable en faisant feu de tout bois C est la cocretisation du role de marionnettes manipulees par les ficelles d interets occultes et puissant quivdivisent pour regner A qd la maturité de nos pays pour élaborer des projets de prospérité de nos peuples priotairement avant de faire semblant de s occuper des causes inventées par mauvaise foi et pour dresser un ecran de fumee devant l opinion publique pour mieux la berner et interdir les autobus qui transportent les manifestants pour se rendre à Alger occupé par la dictature d un homme qui a peur de perdre ses acquis et qui dit au peuple,je suis le seul à connaître ton intérêt et que tu te trompes dans ton appreciation alors qu il est d accord avec lui pour chasser Boutef et organiser la chasse aux sorcières

  7. Je demande à Algérie 7 de s’occuper du territoire de la kabily qui va bientôt avoir son indépendance.

  8. Au lieu de s’occuper de hirak et la domination militaire sur la vie politique .ce pseudo quotidien donne beaucoup d’importances a des declaratiobs de ses dites organisations financees par le loby algerien et la rentree en perspective du Royaume a la cedeao ce qui fait peur au patronat nigerien car il domine le marche de ces pays ouest africains …le M aroc sera un equilibrateur face a ce domination anglophone …..ces dites organisations ne connaissent meme pas le sahara occidental Marocaine et son histoire…

  9. Je regrette infiniment que nos frères nigériens ont cette occupation ont tête au lieu de s’occuper de leur pays gangrène par des conflits armes depuis des années, des pillages et de corruptions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici