Said Sadi avertit : l’élection du 12 décembre est un viol national

31
Source :

L’ancien président du RCD, Saïd Sadi a réagi ce samedi à la situation politique que traverse le pays, mettant en garde contre un forcing contre la volonté populaire.

En faisant une analyse de l’évolution de la situation actuelle en Algérie, le docteur Sadi est revenu sur les décisions de justice qui « sont prises de façon erratique dans la capitale, les médias publics sont replongés dans le marigot des années de plomb, le gouvernement est dans la clandestinité, les candidats à la présidentielle, tous issus du sérail, sont mis en résidence surveillée par le peuple ». Un peuple qui « voit dans l’opération du 12 décembre un viol national», a averti Said dans une opinion publiée ce matin sur sa page facebook. .

Poursuivant ses analyses, le Dr Sadi a souligné la gravité de la situation économique et sociale en soulignant que celle-ci est «sous tension de longue date, se dégrade à vue d’œil, accablant encore plus la majorité du peuple précarisé ».

Revenant à la révolution populaire dans le pays, Said Said a comparé ce qui se passe en Algérie avec les autres pays qui passent aussi par la même situation relevant que « l’Algérie, de son côté, reste dans la préhistoire politique ». Il a rappelé que plusieurs observateurs ont déjà relevé des contestations populaires moins massives, moins unanimes et moins durables que celle qui secoue l’Algérie depuis neuf mois mais qui ont déjà trouvé écho chez les régimes en place, y compris auprès de sectes militaristes comme c’est le cas au Soudan.

Lire aussi  SAHARA OCCIDENTAL : Pompeo interpellé par une ONG US sur l’obstruction du référendum

La cause de ce retard est « un général, sorti du rang, bricole et improvise au gré de ses humeurs comme le ferait un de ces sous-officiers putschistes des années soixante dix». Selon lui, face à l’une des crises les plus complexes que connait le pays, « l’état-major de l’armée algérienne réagit par la surdité, le repli sur soi et la répression. Et même en analysant l’option de fermeture, on serait bien en peine de trouver la moindre cohérence à la démarche chaotique du régime».

L’ancien président du RCD est revenu aussi sur les déclarations du chef d’état-major de l’ANP qui a souligné mercredi  que  « l’armée ne réprimera pas le peuple ». Selon Said Sadi, «le lapsus est presque passé inaperçu. Ainsi donc l’hypothèse pouvait être envisagée» a-t-il remarqué.  Et d’ajouter que « l’on demeure perplexe devant tant d’aplomb ou…de niaiserie. Faut-il entendre dans ce surprenant propos une bravade rappelant que cette terrible décision à été déjà prise».

Lire aussi  NOUVELLE MANIPULATION DE RABAT : Vive indignation en Espagne après les déclarations de son MAE

Dans ces conditions, « seul lieu de médiation qu’investit le peuple pour exprimer ses exigences demeure la rue, les militaires ordonnent à un parlement illégitime et vérolé de brader les dernières potentialités économiques du pays » souligne Said Sadi, qui se demande « quel responsable ayant encore un minimum de discernement peut croire possible de jouer la montre dans un tel contexte ? » « Aucun, sauf celui atteint du syndrome nord-coréen qui autorise des despotes responsables de famines chroniques à organiser leur autocélébration » a-t-il indiqué.

Source :

31 Commentaires

  1. Votre absence et votre ignorance du peuple
    Et votre igoisme qui vous pousse à parler ainsi
    A vrai dire vous profitez d’une confusion pour
    Assoir vos désirs
    On n’a pas besoin de personne comme vous

  2. Allez vous faire foutre Mr Sadi,votre zabor lisez le dans votre dechra,Noukni en Kabylie en vous emmerde toi et tes amis voleurs du RCD, finalement c’était vous les KDS.

  3. Fiche nous la paix pauvre ignare …… Tu es un issabiste puisque tu sais que les gens vont faire le contraire de ce que tu dis …… Wache tu as reçu le ok pour commencer ton bla bla……fiche le camp

  4. il a oublie le premier slogan. ` y rouhou gaa´ (qu`ils degagent tous) il en fait partie de la isaba.

  5. Les commentaires de Clebs. Demandez à vos parents, surtout vos pères, ce qu’ils faisaient quand Said Sadi croupissait dans la prison de Berrouaghia. J’imagine aisément qui, ils étaient. La mauvaise graines qui ne peut engendrer que de la mauvaise. Allez vous faire enculer ya RKHASS.

  6. Ce néo-HARKI qui s’est trompé de peuple, de société comme il l’a si bien dit, oublié qu’il était l’homme clé du système nezzar-toufiq. Par conséquent, il est l’un des plus grands criminels que L’ALGÉRIE ait connue durant la décennie rouge. Par certains aspects, il me rappelle le boucher serbe Karadzic. Aujourd’hui, il est le relais de Bernard Henri Levy en Algérie avec beaucoup d’autres d’ailleurs. Comme z assoul, boumala, bousachi, mokri, tabou, sahli…et la liste n’est pas exhaustive. Ya said sadi(que) retournez en france votre patrie, vous n’avez rien à faire en Algérie. Gardez vos conseils pour vous et vos analyses bidon.vous et votre “parti” avez été créés par Toufiq pour contrer le ffs et les islamistes. Vous attendiez, une récompense de votre géniteur Toufiq mais cette fois-ci, le peuple que vous avez méprisé est mûr et vous rejette., ORDURE.

  7. Oui ce said samedi nous veut que du mal reste en France et tient haut ton drapeau de fourchette de

  8. Mis à part Bachir Djouadou qui vous a trouvé le qualificatif de klébards (mais a oublié de dire Hacha les klebs parce qu’ils sont plus utiles et fidèles que vous tous espèces de doubebs à m….e ,moins que rien achetés et payés au cachir périmé) ,je vous dis tous la roue tourne et vous serez bientôt jetés aux ordures avec votre Gayed Bouaalita…

  9. A lire certains commentaires je me pose vraiment la question s’ils parlent de SAID SAIDI le démocrate le membre fondateur des droit de l’homme, celui qui a fait de la prison pour que aujourd’hui ils puissent sortir dans la rue crier leur colère ou bien ils confondent avec un autre said SAIDI que moi je connais pas. S’il y’a quelqu’un qui peut m’éclaircir tout ça

  10. Waaaw ! Les klebs sont lâchés contre Saïd Sadi qui dérange encore. Ces mêmes klebs pensent pouvoir ébranler ne serait-ce que d’un iota la détermination du Docteur. Il est bien rodé et connaît très bien vos agissements et “lèche-bottisme” et nous connaissons la valeur des HOMMES

  11. Y’a si Said Said ferme ta grande gueule tu parle comme ton maître bhl qui aime faire couler le sang dans les pays musulman honte à toi

  12. saïd sa3di , un fou à lier , trou duc ta place est à El harrach et personne ne peut te sauver , ton jules toufik est sous les verrous .Ferme la à tout jamais !

  13. C’est le bouffon de la république,toujours en retard de quelques siècles en arrière,la Reine Kahina est morte l’Algérie est unifie ton fidèle ami said Bouteflika est en prison avec ses deux meilleurs généraux

  14. A tout ceux qui tapent sur ce démocrate,
    Vous ne lui arrivez même pas au gros orteil.
    Ce mec à eu droit à Berrouaghia, pendant que vous étiez en train de chanter les louanges de cette junte.
    Mais bon il est berbère donc forcément suspect !
    N’oubliez surtout pas le prix qu’à payer la Kabylie pour que vous soyez libres aujourd’hui.

  15. Qui vous l’a susurré parceque les analyses redondantes n’ont jamais intéressé personne. La girouette en politique déroute même les compagnons proches alors que dire de l’électorat national. Il vaut mieux déclarer forfait et garder pour soi les inepties qui ne dépassent pas l’environnement du clocher natal

  16. Voila les dans inconditionnels de ce jean foutre ils traitent les opposants de chiens. On se croirait dans ce chenil du rcd qui ne cessent d’aboyer dès qu’ils sont titillés. C’est toute la susceptibilité des piseuses qui nous est fourni. Un peu de respect pour les personnes qui ont exprimé leur avis.

  17. ss bhl sioniste
    Et il ose ouvrir sa gueule alors qu’il est vomi par la majorité des citoyens.

  18. Sadi a rêvé de l’Algérie que veulent les jeunes aujourd’hui bien avant eux, il a lutté pour. Malgré ses errements , il demeure respectable et son avis de même.

  19. Si Saïd Sadi n’était pas venu à la politique, la politique serait sans doute venue à lui ! On peut l’aimer ou le détester, l’estimer ou le déprécier, le glorifier ou le maudire, mais on ne peut l’ignorer, car l’homme ne laisse jamais indifférent.

  20. Je suis souvent interloque par les écrits de ce monsieur.Il fait des analyses politiques avec les moyens de la psychanalyse et là ça mène souvent à des propos cocasses tel que “viol national”,alors je souris au fond de moi de l inconsistant de l’ expression puis me ravise parceque ce monsieur est retord:n’etait-il pas l’affides de toufik?

  21. reponse a ce hychem hychem, vous ne savez pas ce que vous dites , je suis convaincu que vous etes un CACHIRISTE.

  22. Dr Saadi!
    N’étiez pas derrière la décente aux enfers de la kabyle? La grève du cartable pendant que vos enfants et ceux de la 3issaba en Europe.
    Nos enfants ont toujours une année de retard.
    N’étiez-vous pas là avec la création du RCD à combattre le FFS et votre Maître Ait Ahmed?
    Je termine par vous dire que tetnehaou ga3 !
    Vous faites partie de la 3issaba qui habite El Biar y compris Khalifa Toumi.
    Bande de KDS…

  23. L’Histoire retiendra à travers ses chroniques hebdomadaires depuis février 2019 que parmi les intellectuels et les leaders politiques algériens, docteur Sadi est le seul et unique à avoir croisé le fer à la junte militaire d’Alger. On comprend mieux à présent la lettre de Yasmina Khadra adressée au début de la révolution 5/4/19 à Said Sadi “Aucun mouvement n’est à l’abri d’un précipice s’il navigue à l’aveugle, s’il n’a pas de capitaine à la barre et une boussole fiable. Vous êtes, docteur Saïd Sadi, un homme fiable. C’est tout ce dont on a besoin. Un homme fiable est plus crédible qu’un homme parfait. Puisque la perfection n’est point humaine.” Après il y a toujours des jaloux, des laches et des pro-junte qui n’ont pas accompli 1/100 de ce qu’a fait Said Sadi pour l’Algérie et qui osent critiquer!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici