Salah Eddine Dahmoune, Ministre de l’Intérieur : «L’accès aux plages doit rester libre et gratuit»

0

Le coup d’envoi de la saison estivale a été donné officiellement hier par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Salah Eddine Dahmoune, qui a annoncé à cette occasion, une série de mesures prises par son département afin de garantir aux estivants un accès gratuit aux plages.

Une cérémonie présidée par le premier responsable du département de l’Intérieur, a été organisée hier à Alger en guise du lancement de la saison estivale. Une multitude de mesures ont été annoncées par le ministre notamment celle qui concerne la gratuité de l’accès aux plages pour tous les estivants et mettre à leur disposition les meilleurs services.
En effet, lors de cette cérémonie, le ministre a insisté sur «la nécessité de garantir un accès libre et gratuit aux plages homologuées par les services de la Protection civile au profit de tous les citoyens» a-t-il déclaré.
Il a insisté sur la nécessité d’aller vers «un changement dans la logique de gestion des plages».
M. Dahmoune a affirmé que les estivants doivent jouir de toutes les commodités, annonçant également d’autres mesures visant à faciliter l’accueil et le séjour des personnes aux besoins spécifiques.
«Toutes les commodités doivent être offertes aux estivants, comme les moyens aux personnes aux besoins spécifiques» a-t-il annoncé. Dans ce registre, le ministre a affirmé qu’afin que ces instructions soient respectées et pour lutter contre la mafia des plages, des brigades de police et de gendarmerie seront mobilisées dont les missions consistent aussi à sécuriser les plages et assurer la gratuité des parkings.
Reste à savoir si les autorités vont gagner leur «guerre» contre la mafia des plages et si les services de sécurité appliqueront convenablement les mesures annoncées par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. Il convient de signaler, que chaque année, au début de la saison estivale, les autorités déclarent la guerre à la mafia des pages, toutefois, les instructions données et les mesures prises ne reflètent pas la réalité sur le terrain.
Durant, les précédentes saisons estivales, les cas où la mafia des plages dicte ses lois sont légion. Au niveau de plusieurs plages du pays, l’accès gratuit aux plages n’est pas respecté et les estivants se trouvent dans l’obligation de louer des chaises et des parasols par exemple. Dans plusieurs wilayas, les autorités sont impuissantes face aux «occupants» de plages qui arrivent jusqu’à agresser les estivants qui ne paient pas les parkings ou la location de matériels.
A titre illustratif, l’année passée, un estivant d’El Oued, a été assassiné par des parkingueurs au niveau de la plage, à Béjaia. La victime a été tabassée par des parkingueurs munis de barres de fer pour avoir refusé de payer une place au parking.
A l’époque, cette affaire, rappelons-le, avait suscité l’indignation générale aux quatre coins du pays et suivie par l’annonce de mesures fermes par des autorités.
Samir Hamiche

Source : ouestribune-dz

Lire aussi  La revue El-Djeich :Le peuple appelé à apporter sa contribution au succès du scrutin de la présidentielle «en toute conviction»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici