Sommet d’Affaires États-Unis-Afrique : Djamila Tamazirt rappelle l’expérience algérienne en matière d’industrie

0

La Ministre de l’Industrie et des Mines, Mme. Djamila Tamazirt représente l’Algérie au Sommet d’Affaires États-Unis-Afrique à Maputo (Mozambique).

Ce sommet a été inauguré hier par le Président de la République du Mozambique, Filipe Nyusi et le représentant du département américain du commerce en présence de plusieurs ministres des Gouvernements d’Angola, de la Namibie, du Rwanda et du Kenya et représentants institutionnels de plusieurs pays. Lors de la séance inaugurale, l’accent a été mis sur la nécessité de faire progresser et de développer un partenariat résilient et durable entre l’Afrique et les Etats-Unis.
Dans ce cadre, Mme. Tamazirt a pris part, ce jour, au panel consacré à la « rentabilisation pour l’autonomisation des femmes ».
A cet effet, Mme la ministre a présenté l’expérience algérienne dans ce domaine, en précisant que notre pays a enregistré des avancées considérables en matière d’amélioration du statut de la femme. Elle a précisé que plusieurs dispositions législatives et règlementaires, régissant les politiques sectorielles, prévoient dans leur ensemble le rejet de toute forme de discrimination basée sur le sexe comme la loi sur l’éducation, la santé, l’emploi, la protection sociale et le régime électoral.
Aussi, notre pays dispose de plusieurs organismes et associations partie intégrante de plusieurs programmes onusiens et associatifs visant l’intégration de la femme et l’amélioration des conditions de son insertion économique et sociale, en mettant en œuvre des politiques de formation, d’emploi et de protection sociale ainsi que la mise en place de dispositifs de formation notamment dans le milieu rural.

Rencontres et entretiens avec des responsables du continent africain

Par ailleurs, la ministre de l’industrie a eu plusieurs entretiens avec des représentants de Gouvernements et des entreprises qui ont exprimé leur intérêt pour le marché algérien et pour les opportunités d’investissement qu’offre notre pays. Dans ce cadre, la ministre a reçu Mr Thomas Hardy Directeur adjoint Afrique de l’Agence Américaine pour le Commerce et le Développement (USTDA) qui lui a fait part de la volonté de son institution de diversifier ses activités en Algérie et d’examiner les pistes de coopération possibles.
Il a rappelé que cette agence possède une longue expérience dans l’accompagnement de l’implantation des projets y compris en Algérie, notamment dans le secteur des hydrocarbures et de l’industrie, à l’instar du projet entre Sonelgaz et General Electric pour la fabrication de turbines à gaz. Comme pistes de coopération Mr thomas a particulièrement mentionné les énergies renouvelables et les TIC.
Pour sa part, la ministre a indiqué que ces domaines sont parmi les filières prioritaires que le Gouvernement algérien entend développer. Elle a présenté à cet effet, les stratégies de développement mises en place par les pouvoirs publics à savoir programme national des ENR ainsi que la stratégie de développement industriel et de l’efficacité énergétique.
Elle a également évoqué à ce sujet les mesures de soutien, d’accompagnement et d’encouragement arrêtées en faveur des investissements dans les secteurs des ENR et de plusieurs filières industrielles par la promotion des leviers de la croissance économique, l’amélioration du climat des affaires et des conditions d’investissement et la création de PME. Enfin, il a été convenu d’établir une feuille de route pour cette coopération qui sera discutée à l’occasion de la visite qu’effectuera prochainement le premier responsable de l’agence USTDA, en Algérie.
Pour rappel, la Ministre de l’Industrie et des Mines, Madame Djamila Tamazirt représente l’Algérie à la 12ème Edition du Sommet d’Affaires États-Unis-Afrique qui se tient du 18 au 21 Juin 2019 à Maputo (Mozambique).
Noreddine Oumessaoud 

Source : ouestribune-dz

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here