Surfacturation dans l’acquisition de la tente géante de la manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique» : Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri convoqués par la justice

0
Le Parquet général de Tlemcen, entendra la semaine prochaine l’ex-ministre de la Culture Khalida Toumi, et l’ex-wali de Tlemcen, par la suite ministre de l’Agriculture de 2013 à 2015, des Ressources en Eaux de 2015 à 2016 et du Tourisme de juin 2016 à mai 2017, Abdelouahab Nouri, dans une affaire de surfacturation dans l’acquisition de la tente géante lors de la manifestation «Tlemcen capitale de la culture islamique 2011», selon le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen, Me Koubai Belahoual.
Le ministère public a ordonné l’ouverture d’une enquête dans l’affaire de surfacturation dans l’acquisition de la tente géante, utilisée lors du lancement de la manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique» en avril 2011. Cette tente, dont le prix a été évalué à cette date à 20 milliards de centimes DA, a disparu sitôt la cérémonie terminée, a indiqué à l’APS Me Koubai Belahouel.
La même source a signalé que des convocations ont été adressées à différentes parties ayant géré cette manifestation dont l’ex-ministre de la Culture Khalida Toumi et l’ex-wali de Tlemcen Abdelouahab Nouri.
Dans une première étape, le Parquet entendra les membres de l’inspection de la Cour des comptes de Tlemcen qui ont lancé une enquête sur cette affaire. Ils devront remettre une copie de cette enquête au Parquet général. La même source a relevé «la possibilité d’un marché suspect contracté entre les services de la wilaya et certains opérateurs économiques lors de cette manifestation visant l’acquisition de cette tente géante avec le montant exorbitant cité».
Le même magistrat a indiqué que le Parquet général de Tlemcen demandera aux deux anciens responsables des explications sur cette transaction conclue dans le cadre de cette affaire. L’enquête, a ajouté Me Koubai Belahoual, pourrait dévoiler d’autres affaires de détournement et de marchés suspects lors de la manifestation «Tlemcen capitale de la culture islamique 2011».

Source : ouestribune-dz

Lire aussi  IMPACT DES RÉSEAUX SOCIAUX SUR LA SOCIÉTÉ :Hassane Rabehi : «C’est une arme à double tranchant»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici