Un enfant de 3 ans retenu pendant des heures au commissariat avec son père manifestant

0

C’est une accusation lourde que portent les avocats du Collectif pour la libération des détenus (CNLD) contre les policiers du commissariat de Mostaganem.

Ce samedi matin, plusieurs manifestants ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de perturber la visite du ministre de la Jeunesse et des sports à Mostaganem. Parmi eux, Ibrahim Daouadji. Selon le CNLD, le manifestant était accompagné de son fils de trois ans qui a été retenu avec lui au commissariat.

Selon le CNLD, le grand-père de l’enfant a été appelé par la police pour signer le PV de bonne santé. « Le père d’Ibrahim Daouadji a été appelé par la police du commissariat 7 eme (où son fils est transféré) pour lui proposer de signer un PV de bonne santé de son petit-fils de 3 ans, après avoir été séquestré avec son père dans les geôles de la police pendant des heures et assisté au kidnapping de son père dans une violence atroce », écrit le Collectif dans un communiqué.

Lire aussi  Conférence de presse de Djamel Belmadi : «Il faut se méfier de la Zambie»

« Le grand-père du petit a refusé de signer ce PV sans la présence d’un certificat médical », ajoute le CNLD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici