Can 2022: Janny Sikazwe, l’arbitre du match Tunisie vs Mali conduit à l’hôpital pour y subir des examens

Algérie –Dans la tourmente après avoir sifflé la fin du match trop tôt entre Tunisiens et Maliens à deux reprises, l’arbitre Zambien Janny Sikazwe aurait été victime d’une insolation. Les détails à travers cette édition, de ce jeudi 13 janvier 2022. 



Apparemment cette 33e édition de la coupe d’Afrique des Nations a beaucoup de secrets à nous livrer. En effet, la rencontre entre la Tunisie et le Mali a connu une fin de match complètement irréelle. La faute à l’arbitre de la rencontre, qui a sifflé la fin du match dès la 85e minute. Semblant se rendre compte de son erreur, il a laissé le match se poursuivre avant d’arrêter définitivement les débats quelques minutes plus tard, avant même la fin du temps réglementaire


En outre, menés au score mais en supériorité numérique, les Tunisiens n’ont pas manqué de clamer leur indignation et ce d’autant plus qu’avec six changements, des contestations suite aux deux pénalités accordés en seconde période et l’exclusion d’ El Bilal Touré, les Aigles de Carthage pourraient espérer un temps additionnel conséquent. Plus que les trois minutes que l’arbitre a tenté de faire jouer une fois rentrés aux vestiaires, les Tunisiens refusant de revenir sur le terrain et déposant une réclamation.

Lire aussi :
Tebboune présente ses vœux aux Algériens a l’occasion du Nouvel An Amazigh


Proche d’un malaise



Alors que la Confédération africaine de football (CAF) devrait rapidement examiner ce recours, les dirigeants tentent de comprendre l’incroyable erreur dont s’est coupable Janny Sikazwe. Et à en croire Essam Abdel-Fatah, le patron des arbitres, le soleil pourrait bien expliquer ce raté. Essam Abdel-Fatah a en tout cas expliqué au journaliste Tarek Talaat que Sikazwea a été victime d’une insolation, ce qui lui aurait fait perdre sa concentration. L’insolation a été suffisamment sévère pour que l’arbitre Zambien soit conduit à l’hôpital pour y subir des examens. De quoi d’ailleurs expliquer que c’est le quatrième arbitre qui devait officier si le match avait effectivement repris.



Et pourtant il s’agit d’un arbitre expérimenté.


Signalons que le Zambien participe à sa sixième Coupe d’Afrique des Nations. Il était présent en Russie en 2018, où il avait été au sifflet pour les deux matchs de poule Belgique-Panama et Japon-Pologne, Janny Sikazwe a encore quelques cocottes. Il avait en effet été accusé de corruption par le club angolais de Primeiro de Agosto après un match de Ligue des champions africains contre l’Espérance de Tunis avant d’être blanchi. Ses décisions lors d’Algérie-Burkina Faso en 2013 ont également fait beaucoup parler.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL