C’est ainsi que la France traitera les immigrés si Le Pen l’emporte

La candidate du Rassemblement national français, Marine Le Pen, a présenté son projet d’immigration, si elle remporte les prochaines élections présidentielles françaises.

Les médias français ont déclaré que le projet de Le Pen comprend ce qu’elle a appelé le coût de la loi “citoyenneté – identité – immigration“, et a indiqué qu’elle le soumettrait à un référendum si elle l’emporte.

Le Pen a expliqué en détail dans son projet qu’avec ces mesures, elle peut économiser au moins 16 milliards d’euros par an. Les médias français ont commenté le projet de Le Pen, affirmant que la dirigeante d’extrême droite française avait sorti une calculatrice pour donner une image du grand sérieux de son projet.

Le projet Marine Le Pen s’appuie en détail sur six mesures qui réduisent considérablement les droits des migrants :

Lire aussi :
L'Etat d'Israël livre des drones sophistiqués au Maroc

1- Accorder des prestations sociales aux familles « à condition qu’au moins un des parents soit français ».

2- La condition du revenu de solidarité active des étrangers ayant une période de travail d’au moins cinq ans.

3- Expulsion des étrangers qui n’ont pas travaillé pendant un an.

4- Restriction de l’immigration familiale.

5- Réformer la politique d’asile.

6- Remplacer l’assistance médicale gouvernementale (AME) par ce qu’elle appelle « l’assistance d’urgence vitale ».

Marine Le Pen a souligné qu’avec ces six mesures, 80,5 milliards d’euros seront économisés sur l’ensemble du quinquennat, soit 16,1 milliards d’euros par an. Le Pen a clairement indiqué qu’elle souhaitait mettre en œuvre une “politique sociale alternative” au profit des “familles françaises”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL