CHALETS DE CORSO (BOUMERDÈS) : Les habitants protestent pour réclamer des logements

0

Les habitants du site des chalets  de Corso, à l’ouest de Boumerdès, ont observé hier un sit-in devant le siège de la wilaya de Boumerdès pour réclamer leur relogement.

Ils étaient des dizaines à se rassembler devant le siège de la wilaya en signe de protestation  contre la précarité dans laquelle ils vivotent à cause de la dégradation avancée des chalets . » la vie dans les chalets est de plus en plus insupportable notamment pour nos enfants dont certains sont atteints de maladie », se plaignent les manifestants en revendiquant l’urgence de leur relogement dans des logements neufs à l’instar des habitants des autres sites. «Nous avons à maintes reprises réclamé notre relogement, mais en vain», nous dira un manifestant.
«On nous a promis des logements avant la fin de l’année, mais pour le moment, on n’a rien vu venir», ajoute un autre manifestant qui pointe du doigt la lenteur dans la réalisation de logements destinés aux habitants des chalets dans notre commune. »
Notre action vise à alerter les autorités locales, à leur tête le wali, afin de répondre à notre principale revendication relative  à notre relogement dans les meilleurs  délais  »,  réclament les manifestants.

Un journaliste  d’ »Echourouk » malmené par la police
Le journaliste  du quotidien  »Echourouk »  Ali Laalani a été empêché par des policiers d’effectuer son travail relatif à la couverture de la protestation des habitants du site des chalets de Corso devant le siège de la wilaya. Il a été violemment  bousculé par des policiers qui lui ont retiré sa caméra et l’ont conduit de force dans le bureau de police situé à l’entrée de la wilaya et cela en dépit de la présentation de  son accréditation et d’un ordre de mission.
Selon les témoignages du journaliste, l’officier lui a déclaré qu’il «ne reconnaissait ni l’accréditation, ni encore moins son ordre de mission» en ajoutant qu’il est accusé d’ «incitation des manifestants».
Il est à souligner que ce n’est  pas la première fois que des journalistes sont malmenés par des policiers dans la wilaya de Boumerdès.
B. Khider

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here