Championnats d’Afrique de judo juniors : L’Algérie sacrée par équipes

0

 

La sélection algérienne de judo, déjà sacrée dans les épreuves individuelles des Championnats d’Afrique juniors disputées samedi dans la capitale sénégalaise, Dakar, a enchaîné dimanche par un deuxième titre continental en remportant les épreuves par équipes. En finale, les Algériens ont dominé l’Egypte, médaillée d’argent, au moment où la Tunisie et le Maroc ont complété le podium en remportant le bronze. La sélection algérienne avait dominé les épreuves individuelles disputées samedi en totalisant 14 médailles (5 or, 6 argent et 3 bronze), devançant ainsi l’Egypte (3 or, 6 bronze) et la Tunisie (2 or, 2 argent et 6 bronze), au moment où le Maroc a terminé au pied du podium (2 or, 2 argent, 3 bronze), suivi du pays organisateur, le Sénégal, 5e avec 1 or, 1 argent et 1 bronze. L’Algérie a engagé 18 judokas (9 garçons et 9 filles) dans cette compétition continentale, ayant enregistré la participation d’un total de 115 athlètes (64 garçons et 51 filles), représentant 17 pays. Les médailles d’or algériennes ont été l’oeuvre de Mohamed Amine Tahra (-60 kg), Dris Messaoud Redouane (-66 kg), Mabrouk Abdelkader (-73 kg) et Hicham Anouar Hached (+100 kg) chez les garçons, ainsi que Louiza Ichalel chez les filles (-78 kg), au moment où six de leurs compatriotes se sont contentés de l’argent.
Il s’agit d’Ahmed Mehibel (-66 kg) et Karim Oudjane (-73 kg) chez les garçons, ainsi que Lamia Saoud (-48 kg), Khadidja Bekheira (-57 kg), Larbi Sabrina (-63 kg) et Mammeri Maroua (+78 kg) en filles. La moisson des Verts a été bonifiée par trois breloques en bronze, décrochées par Abdallah Remouche (-81 kg) et Mouad Bouabaoub (-90kg) chez les garçons, ainsi que Houaria Kaddour (-48 kg) chez les filles.
Outre l’Algérie et le Sénégal, pays organisateur de cette compétition, les 15 autres nations engagées sont le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap Vert, le Tchad, la RD Congo, l’Egypte, le Gabon, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc, l’Afrique du Sud, le Togo, la Tunisie et le Zimbabwe. Ces Championnats d’Afrique juniors emboîtent le pas à ceux des cadets, disputés deux jours auparavant, également dans la capitale sénégalaise, et pendant lesquels l’Algérie avait décroché la deuxième place au classement général, derrière la Tunisie, avec un total de 17 médailles : 4 or, 3 argent et 10 bronze.

 

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here