Clôture du festival du tapis d’Ath Hicham : Un million de DA au profit des tisseuses

Une enveloppe d’un montant total d’un (1) million de DA a été mobilisé par les pouvoirs publics pour aider les tisseuses de Tizi-Ouzou, a annoncé le wali, Abdelhakim Chater, à la clôture de la 9ème édition du festival culturel local tapis d’Ath Hicham. Le chef de l’exécutif local a expliqué que ce montant sera destiné notamment pour l’achat de la matière première, une des principale contraintes soulevées par les artisanes, et ce afin d’encourager ces dernières et notamment les tapissières d’Ath Hicham, concernées par ce geste de solidarité de l’Etat, qui jouent un rôle important dans la préservation de ce métier traditionnel et pour leurs efforts qu’elles mettent au service de la culture et de l’économie locale. En plus de cette aide, une convention a été signée entre deux directions locales à savoir le Tourisme et l’artisanat et l’Emploi, portant sur la réservation de 30 contrats de formation-insertion au profit de jeunes-filles du village d’Ath Hicham afin qu’elles puissent bénéficier d’une formation au niveau du centre de ce même village et ce dans la perspective d’assurer la relève dans ce métier de tissage traditionnel, a ajouté le wali. M. Chater a également annoncé que le ministère du tourisme et de l’artisanat contribuera quant à lui par l’achat de tapis et l’organisation au niveau des établissements touristiques et hôteliers publics d’expositions-vente de ce produits pour faire sa promotion et contribuer à sa commercialisation. A cela s’ajoute, l’organisation prochaine d’une caravane au profit des tapissières de Tizi-Ouzou vers la wilaya de Médéa (comme premier étape) afin qu’elles puissent faire la promotion et proposer à la vente leurs tapis. Lors de cette même cérémonie de clôture a laquelle étaient présents des représentants des ministres de la culture Nourredine Bouguendoura et du tourisme et de l’artisanat, Sofiane Zoubir, le wali a rendu un vibrant hommage aux tapissières et artisans qui ont animé cette 9eme édition, ainsi qu’au défunt moudjahid Hocine Ait Ahmed, pour sa contribution dans la préservation de ce métier en finançant la réouverture de l’école du tapis d’Ath Hicham. La 9éme édition du festival culturel local du tapis d’Ath Hicham, a été marqué par la participation d’une cinquantaine d’artisans représentant une dizaine de wilaya, dont une trentaine de tisseuses de Tizi-Ouzou, et l’estampillage de 9 tapis (7 deTizi-Ouzou et 2 de Ghardaïa) par le centre de Tipaza, rappelle-t-on.


Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie