Comment le gouvernement compte lutter contre la vie chère ?

Algérie – Il n’est pas un secret de polichinelle que l’Algérie traverse l’une des pires récessions économiques de son histoire. Confronté à la baisse du prix du cours du pétrole et à la crise sanitaire tous les indicateurs économiques du pays sont dans le rouge.

Cette situation a fait plonger de nombreuses familles algériennes dans une précarité extrême. En effet, avec l’augmentation des prix des denrées de première nécessité et la forte inflation, ils sont nombreux ces algériens qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts.

Les fins de mois sont difficiles et l’horizon est sombre. Les premières autorités sont conscientes qu’il faut mettre en place de façon urgente des mécanismes qui vont permettre de soulager les algériens.

Un plan pour sauver l’économie et la cohésion sociale 

Tout récemment, le Premier ministre Aimene Benabderahmane a présenté un plan d’action gouvernemental devant le sénat. Ce plan contient des axes qui en principe, doivent donner une nouvelle impulsion à l’économie algérienne. Le plan contient aussi un volet consacré à l’aide sociale.

Devant les sénateurs, le Premier ministre a expliqué que ce programme économique et social va s’étaler sur plusieurs niveaux. Les couches les plus défavorisées bénéficieront notamment d’un accompagnement spécial. Une importante somme provenant du budget national va servir à financer ce programme.

Selon les informations fournies par le Premier ministre, on se dirige vers la mise en place d’un nouveau modèle d’aide sociale qui va permettre de faire face à la précarité. Il est vraiment important d’agir au plus vite, car les algériens sont à bout. Cela fait trop longtemps qu’ils se serrent la ceinture et ils ont maintenant besoin de pouvoir souffler un peu.

Lire cet article  L'Algérie enregistre une baisse notoire des exportations de pétrole

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS