Comment le ministre de l’Agriculture s’explique sur la hausse des denrées

AlgérieLe pays est confronté à une crise économique et sanitaire qui paralyse de nombreux secteurs d’activités. Les analystes économiques ne sont pas en mesure de déterminer la période durant laquelle l’économie algérienne va entrevoir le bout du tunnel. En attendant, c’est la population qui trinque avec le coût très élevé de la vie.

En effet, le prix de tous les produits de grande consommation a littéralement explosé. Le pain, la viande, les œufs, c’est l’inflation générale. Cette situation a fait basculer de nombreux ménages dans une extrême précarité.

Ils sont nombreux ces algériens qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Les fruits et les légumes qui sont également très prisés par la population ne sont pas épargnés par la hausse des prix. Les autorités sont bien conscientes de la situation.

Les spéculateurs sont-ils vraiment le problème ?

Ces derniers temps, le président de la république, Abdelmadjid Tebboune a pris l’habitude de pointer du doigt les spéculateurs qui seraient les principaux responsables de la cherté de la vie. Mais qu’en pense le ministre de l’Agriculture ?

Abdelhamid Hamdani a abondé dans le même sens que le chef de l’État. Selon lui, les spéculateurs sont grandement responsables de la hausse du prix des denrées de première nécessité. “Il y a les visées à caractères politiques qui sont derrière les récentes spéculations. On ne peut prétendre à ce type d’opérations avec un dédoublement les prix en 48 heures, alors que la disponibilité du produit n’a pas été impactée” a laissé entendre le ministre de l’Agriculture. Il ajoutera que des actions sont entreprises en étroite collaboration avec le ministère du Commerce et de la Justice afin de limiter au maximum l’impact des actions des spéculateurs sur le marché de consommation.

Lire aussi :
860 millions de dollars non consommés depuis 2018 : la Police algérienne a tellement d’argent qu’elle… ne sait plus quoi en faire

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL