Concertation sur la situation en Libye: les ministres des affaires étrangères d’Algérie, de la Tunisie et de la Libye autour d’une table

Algérie –La 67e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale est l’occasion pour les ministres des affaires étrangères de l’Algérie, de la Libye et de la Tunisie pour se concerter. Au menu ce lundi, la situation en Libye dans le but de coordonner les positions de chaque pays, renseigne un communiqué commun sanctionnant la fin de cette rencontre.

“Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Dr Najla El-Manqoush, ainsi que le Ministre des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens de l’étranger, M. Othman Jerandi, ont transmis les plus chaleureuses félicitations des dirigeants de leur deux pays frères au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, exprimant leur joie de participer le peuple algérien aux événements commémorant ce jalon historique qui a enregistré les plus belles images de solidarité effective, de fraternité sincère et d’unité de lutte commune entre les peuples des trois pays”, peut-on lire dans le communiqué.

Dans le même sillage, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale algérien à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, a exprimé sa “profonde gratitude pour la participation de ses frères et homologues de l’État de Libye et de la République tunisienne aux célébrations de la glorieuse révolution algérienne, rappelant les épopées où s’est mêlé le sang des frères algérien, tunisien et libyen, notamment les événements de Sakiet Sidi Youssef et la bataille d’Essien, qui ont constitué un gage de la lutte commune et consacré l’unité du sort et de l’avenir du Maghreb peuples. Il a en outre salué dans ce contexte, “la profondeur et la distinction des liens fraternels et la volonté qui a poussé les dirigeants des trois pays à incarner des relations stratégiques fortes et prometteuses”.

Lire aussi :
Anniversaire de la guerre de libération : une délégation malienne à Alger ce dimanche

Selon la même source, les trois ministres ont “évoqué la situation en Libye afin de se concerter et coordonner les positions. Ils ont pris connaissance des derniers développements ayant trait aux préparatifs des échéances prévues sur la scène libyenne, ainsi que les efforts  visant à pousser le processus sécurito-militaire pour encourager les signes d’apaisement de la crise et favoriser l’amélioration de la situation dans ce pays frère”.

“Les ministres ont exprimé leur appréciation pour le succès de la Conférence sur la stabilité de la Libye, tenue à Tripoli le 21 octobre, avec une participation internationale large et distinguée, consacrant une nouvelle approche pour faire face à la situation libyenne basée principalement sur les principes de l’appropriation nationale , un partenariat efficace et une responsabilité commune. Ils se sont également déclarés prêts à poursuivre leur soutien à cette initiative. de la Libye et de tous les pays voisins”, poursuit le communiqué.

Lire aussi :
Algérie: taux de change du dinar ce mardi 2 novembre

Par ailleurs  les ministres ont également échangé sur les futures réunions sur la Libye, notamment la conférence de Paris, où ils ont souligné le rôle principal que l’État libyen devrait jouer en tant que partenaire clé de cette conférence, et ont exprimé leur détermination à poursuivre les efforts communs en étroite coopération avec tous les pays.

“Les trois ministres ont convenu de suivre et d’intensifier la consultation et la coordination à cet égard et sur d’autres questions d’intérêt commun” , conclut le communiqué.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL