Conférence de Paris sur la Libye : Ramtane Lamamra condamne fermement l’ingérence étrangère

Algérie –Ce vendredi 12 novembre 2021, s’est tenue à Paris une conférence sur la Libye. Durant cette séance l’Algérie représenté par, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, a condamné fermement la poursuite des ingérences étrangères sous toutes ses formes dans les affaires intérieures libyennes. Plus de détails à travers l’édition de cette nuit.

A Paris, Ramtane Lamamra a dénoncé l’implication de parties étrangères dans la violation de l’embargo sur les armes vers la Libye, en dépit de leur engagement à respecter les résultats de la conférence de Berlin ainsi que les décisions du Conseil de sécurité de l’ONU y afférentes. « L’Algérie renouvelle son appel à toutes les parties étrangères de respecter la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de décision de la Libye », a clamé Lamamra. Aussi selon, le chef de la diplomatie algérienne, « une solution permanente, globale et définitive à la crise libyenne, comme l’a souligné à plusieurs reprises le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ne passera que un processus (…) dans lequel les frères libyens assument un rôle de premier plan et de premier plan ».L’Algérie insiste sur le « respect » du rendez-vous des élections générales prévues dans ce pays au mois de décembre, et souligné l’importance de relever les défis liés à l’unification des institutions militaires et financières en Libye, a ajouté Ramtane Lamamra. L’Algérie se dit disponible à « contribuer au succès de la réconciliation nationale libyenne, en coopération avec l’Union africaine ».

Lire aussi :
L’Algérie veut inscrire le soutien au Polisario au prochain sommet arabe (Lamamra)

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL