Confidentiel. Corruption à « Mostaland » : Un haut responsable a tenté de soutirer des pots-de-vin à un investisseur privé

La justice algérienne devra plancher à nouveau sur un autre scandale de corruption qui vient d’éclater à Mostaganem à l’ouest du pays. Une plainte a été officiellement déposée contre Guerssi Bachir, ex-wali délégué de Rouiba et actuellement conseiller du Wali de Mostaganem et responsable de deux importants établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) par l’homme d’affaires Kaiboa Houcine, l’un des exploitants du fameux parc d’attractions « Mostaland », a-t-on appris au cours de nos investigations. 

Le haut responsable de la wilaya est accusé d’avoir tenté de soutirer un pot-de-vin de 500 millions de centimes pour faciliter l’octroi d’un terrain de 3000 M2 au profit de cet investisseur privé qui avait besoin de cette surface foncière à l’intérieur du parc « Mostaland » afin de construire des cafétérias, une salle de jeux et des kiosques. L’investisseur a pu obtenir ce terrain, mais juste après la réalisation de ces édifices, des blocages ont surgi par enchantement pour la simple raison qu’il a refusé de verser un pot-de-vin.

L’entrepreneur recourt à la justice il y a de cela 3 mois. Malheureusement, le juge d’instruction de la 2e chambre près le tribunal de Mostaganem a refusé d’entamer une enquête. Les avocats de la victime ont fait appel de son ordonnance auprès de la Cour de Mostaganem. Et cette dernière a ordonné au juge d’instruction d’entamer son enquête judiciaire et l’entrepreneur a fini par être entendu le 07 janvier dernier pour relater les faits de ce scandale de corruption.

Un scandale qui dévoile la réalité amère de l’investissement dans certaines régions de notre pays. Les autorités locales promettent monts et merveilles aux investisseurs privés, mais une fois les projets lancés, des problèmes et des blocages dangereux surgissent de partout pour dresser des obstacles à ces créateurs de richesses et d’emplois. Signalons enfin que même la directrice du Parc « Mostaland » Belmehal Samia a été poursuivie en justice dans le cadre de cette même affaire.

Le parc de loisirs et d’attractions « Mostaland », située à Kharrouba, à l’Est de la ville de Mostaganem, a été inauguré officiellement en juillet 2017. Ce lieu de divertissement comprend un zoo, des espaces de jeux, un bassin aquatique d’une surface de 12 has, une piste de patinage sur glace, trois restaurants, un hôtel, des jeux aquatiques, une piscine, des locaux commerciaux, des cafétérias et un parking doté d’une capacité de 5.000 véhicules.

Source : Algerie-part

Algerie-part