Confidentiel. Une affaire de « foncier » à Tipaza : les dessous de la convocation judiciaire de Hamel et de son fils à Tipaza

0

Le général Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN, à savoir la police algérienne, a été convoqué avec l’un de ses fils par la Cour de Tipaza pour une affaire de foncier, a-t-on appris au cours de nos investigation. 

L’ancien patron de la DGSN et son fils seront entendus dans le cadre d’une enquête sur la distribution de terrains dans la localité de Magtaa Kheira relevant de la wilaya de Tipaza. L’un des fils de Hamel a obtenu un terrain dans cette localité pour réaliser un projet d’investissement. 6 autres personnes ont bénéficié d’assiettes foncières durant la même époque des faits. A la direction générale du domaine national, on a estimé que ces terrains relèvent du patrimoine agricole et ne doivent pas être urbanisés ou exploités pour d’autres fins. Deux anciens Walis de Tipaza ont refusé ce diagnostic maintenant ainsi leurs décisions d’attribution de ces terrains à Magtaa Kheira.

L’affaire est transmise à la Justice. Les deux anciens Walis ont été entendus. Même l’ex-chef de sûreté de wilaya de Tipaza a été entendu par les juges de la Cour de Tipaza. Ces derniers ont estimé qu’il est, désormais, nécessaires de convoquer Abdelghani Hamel et son fils. Ils devront ainsi se présenter lundi devant le juge d’instruction près le tribunal de Tipasa pour être entendus dans le cadre de cette instruction judiciaire. Mais, pour l’heure, selon nos investigations, cette instruction ne porte nullement sur des faits de corruption avérés. Il s’agit seulement d’une enquête sur les conditions d’attribution de ces assiettes foncières. Nous y reviendrons.

algeriepart

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here