Connaissez vous vraiment Raïs M’Bolhi, le dernier rempart des Fennecs ?

AlgérieVoilà quelques saisons maintenant que Raïs M’Bolhi est devenu un des tauliers de l’équipe nationale de football. M’Bolhi est un joueur unique en son genre qui n’a pas eu un parcours facile. Le gardien de but a consenti à de nombreux sacrifices pour être au niveau où il est aujoud’hui.

Véritable pilier de l’équipe d’Algérie, Raïs M’Bolhi est considéré par de nombreux observateurs du football algérien comme le meilleur gardien de cette décennie en Algérie. Le joueur de 35 ans est né en France et il fut piqué très tôt par le virus du football. Le poste de gardien de but va très vite l’attirer.

C’est ainsi que M’Bolhi a pu progresser dans de nombreux clubs au sein de l’Hexagone avant de signer son premier contrat professionnel en Écosse dans l’équipe de Heart of Midlothian. Il n’hésitera pas à signer dans des petits clubs à travers le monde pour prouver qu’il est un grand gardien.

En Algérie, il fera très vite l’unanimité et il sera récompensé 4 fois par le gant d’or du meilleur portier en 2010, 2011, 2012 et 2014. C’est en 2010 que Raïs M’Bolhi sera sélectionné pour la première fois en équipe d’Algérie par l’entraîneur Rabah Saâdane. Dès lors, le gardien de but va écrire sa légende avec les Fennecs. Grâce à ses performances, il sera systématiquement appelé en équipe d’Algérie pour défendre les cages.

Un leader naturel

Deux évènements majeurs ont marqué la carrière de M’Bolhi en sélection nationale. Il s’agit de la Coupe du monde 2014 au Brésil et du légendaire 8e de finale qui a opposé les fennecs au futur champion du monde allemand. Lors de cette rencontre, Raïs M’Bolhi fut exceptionnel en multipliant les arrêts de grande classe.

À la fin de ce 8e de finale perdue contre la Nationale Manschaft, le gardien algérien a été désigné l’homme du match. L’autre point culminant de la carrière du portier c’est la Coupe d’Afrique des nations 2019, remportée par l’Algérie qui a pu compter sur un grand M’Bolhi tout au long du tournoi.

Aujourd’hui à 35 ans, légendaire gardien est toujours au top de sa forme. Discret et réservé, le natif de Colombiers est l’incarnation de la force tranquille. Il impose un respect naturel et fait l’unanimité auprès de ses coéquipiers et du staff de l’équipe d’Algérie. Avec son mythique numéro 23, il compte bien amener une nouvelle fois l’Algérie en Coupe du monde et conserver le titre de champion d’Afrique en janvier prochain au Cameroun .

 

Lire aussi :
Covid-19 : l'Algérie se prépare à la 4e vague

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL