Coronavirus : frontières fermées, marches et rassemblements interdits

0

Les frontières aériennes, maritimes et terrestres de l’Algérie seront fermées, à l’exception des liaisons en rapport avec le transport de marchandises, a annoncé, ce mardi, le Président de la république, Abdelmadjid Tebboune, dans son premier discours à la Nation, retransmis sur la télévision publique.  

Le Président a également annoncé l’interdiction de toutes les marches,  rassemblements et manifestations publiques, de même que l’arrêt total des transports publics, et la suspension de la prière  hebdomadaire du vendredi, ainsi que la fermeture des mosquées avec le maintien de l’appel à la prière. Autres mesures énumérées par Abdelmadjid Tebboune, la fermeture des marchés hebdomadaires et le gel de l’exportation des produits stratégiques, notamment le médicament.

Lire aussi  73 nouveaux cas confirmés et 4 nouveaux décès enregistrés

S’agissant des moyens mobilisés par l’Etat, le Président a fait savoir que le pays dispose de 15 millions de masques de protection et qu’il prévoit l’acquisition de 50 millions d’autres. Aussi, que les hôpitaux algériens disposent de 2 500 lits de réanimation, et qu’ils pourront être portés à 6000 dans le cas où la pandémie du Covid-19 – actuellement au stade «2» – passerait au stade «3». Abdelmadjid Tebboune n’exclut pas d’ailleurs le recours à certains édifices et structures publics, mais aussi militaires, si confinement massif est nécessaire.

 

Source article : liberte-algerie.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici