Corruption au sein du ministère du Tourisme: l’ancien ministre, Abdelkader Bengrina, dénonce

2

Abdelkader Bengrina, ancien ministre du Tourisme, dénonce la corruption qu’a connu son secteur.

« Le jour où je voulais mettre fin aux fonctions de Melzi, car j’étais son responsable directe en 1999, deux choses se sont produites la première chose c’est qu’il m’a privé de ma maison au club des pins, la deuxième chose une décision a été prise stipulant que le club des pins et Moretti n’appartenaient plus au ministère du Tourisme, pour appartenir par la suite à Ouyahia qui occupait à l’époque les fonctions de premier ministre.   » il ajoute que  » les villas qui étaient estimées à plus de 30 milliards ont été accordées pour le prix de 14 millions de centimes. »

Abelkader Bengrina évoque la construction de l’hôtel Sheraton, « la supervision des travaux a été accordé A Hamid Melzi avec un budget de 200 millions de dollars, un budget qui aurait du être conféré  au ministre du Tourisme, il a toutefois été accordé à un « individu ». » Il souligne « alors que l’Algérie à l’époque peiner à rembourser ses dettes. »

M.A.Y

2 COMMENTS

  1. Oui vous avez vue toutes les salopette qu il a fait ,il vont le condamné à 5 ans à peine, mais c est 20 ans qu ils faut lui mettre.

  2. Son chef toufik qui le couvrait est à l’origine de la majorité des actes de corruption et de crimes commis dans notre pays durant son règne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here