Coup dur pour le tourisme marocain après la suspension des vols de certaines compagnies aériennes

Algérie –la décision de la compagnie EasyJet de suspendre tous ses vols à destination du Maroc jusqu’à janvier 2022 vient de refroidi l’enthousiasme des opérateurs touristiques marocains. Puisque le Maroc s’apprêtait à recevoir des milliers de visiteurs pour les fête de fin d’année.

EasyJet a décidé de suspendre ses vols vers le Maroc. Cette décision intervient quelques jours après que les autorités marocaines ont décidé d’obliger les compagnies de transport de rapatrier à leurs frais tous les passagers testés positifs au Covid-19 à leur arrivée. Les opérateurs touristiques marocains ont exprimé leurs craintes que d’autres compagnies suivent l’exemple d’EasyJet pour ne pas avoir à rapatrier, à leur charge, les passagers testés positifs. D’autant que l’action de la compagnie suisse a déjà eu un impact sur le secteur du tourisme au Maroc. Plusieurs hôtels marocains affirment que leurs clients, qui ont réservé pour la période des fêtes de la fin d’année, ont appelé pour annuler leurs réservations après avoir été avisé par la compagnie de l’annulation de ses vols. Au Maroc, on craint désormais que la situation s’aggrave, avec des décisions similaires d’autres compagnies. Ces opérateurs, qui remettent en cause le durcissement des mesures d’entrée au Maroc, espèrent que le gouvernement revienne sur ses décisions dans une tentative de sauver un secteur déjà en difficulté. Il faut souligner que le secteur du tourisme au Maroc a du mal à reprendre ses activités après la crise sanitaire. La reprise est très timide dans les principales villes touristiques du royaume. Selon les experts du secteurs, ces villes tournent à 14 à 15 % seulement de leurs capacités d’hébergement. Les professionnels du tourisme désespèrent face à une reprise timide des activités. Ils affirment que si des mesures concrètes pour attirer les touristes étrangers ne sont pas prises, plusieurs établissement vont faire faillite. Notons que cette suspension se poursuivra jusqu’au mois de janvier 2022.

Lire aussi :
Algérie : le trio franco-israélo-marocain s’agite mais la caravane passe

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL