Coupe arabe : que peut la Nation ambitieuse du Qatar devant l’Algérie

Algérie –Ce soir à 20h00 (heure d’Alger) l’Équipe Nationale A’ affrontera le Qatar en demi-finale de la Coupe Arabe FIFA 2021. Après avoir écarté le Maroc, c’est encore une fois une rencontre très disputée pour les Verts face au dernier champion d’Asie (2019) et hôte de la compétition, qui a disposé facilement des Emirats Arabes Unis (5-0) lors du tour précèdent.

le nombre de rencontres disputées entre l’Algérie et le Qatar n’est pas aussi légion que ça. La première avait eu lieu sous l’ère Christian Gourcuff, en 2015 à Doha, et avait vu les Fennecs concéder la défaite sur la plus petit des marges (1 but à 0) contre une équipe alors entrainée par un certain Djamel Belmadi.

La deuxième rencontre se jouera également à Doha, fin 2018. Cette fois, les Algériens prendront leur revanche sous la houlette de… Djamel Belmadi, qui, quelques mois après avoir pris les rennes de la sélection algérienne, remportera la rencontre sur le même score (but de Baghdad Bounedjah). N’étant pas organisée lors d’une date FIFA, cette rencontre amicale avait d’ailleurs été l’occasion pour Djamel Belmadi d’aligner une sélection A’ où l’on pouvait retrouver notamment Moustapha Zeghba, Abdelkader Bedrane, Ilyes Chetti ou encore le duo Youcef Belaili et Baghdad Bounedjah.

Ironie du sort, nous retrouverons ce soir cette Equipe Nationale A’, cette fois-ci en match officiel, pour défier les Annabis (surnom de l’Équipe Nationale du Qatar) et espérer se hisser en finale de cette Coupe Arabe FIFA 2022.

… mais grande connaissance du cru

Une chose est sûre, le football qatari est loin d’être une inconnue pour beaucoup d’Algériens. En effet, qu’ils soient joueurs ou techniciens, en activité ou retraités, bon nombre d’Algériens ont défilé, défilent ou défileront au Qatar, à commencer bien entendu par les éléments du staff technique de la sélection algérienne qui ont fait leur classe au sein de la presqu’île, comme Djamel Belmadi et Aziz Bouras (Al Duhail – ex-Lekhwiya, sélection du Qatar) ou encore bien entendu Madjid Bougherra (Al Duhail).

Concernant les joueurs en activité, on dénombre pas moins d’une dizaine de joueurs Algériens évoluant en Qatar Stars League. Parmi eux figurent notamment les noms de Mehdi Tahrat, Djamel Benlamri, Youcef Belaili, Yacine Brahimi ainsi que Baghdad Bounedjah, tous présents au sein de l’effectif de Madjid Bougherra dans cette compétition. On se connait donc plutôt bien de part et d’autre, entre joueurs Algériens évoluant dans le championnat Qatari et joueurs Annabis ayant éclot notamment sous l’ère Belmadi en club ou en sélection, témoignant du succès et de la crédibilité acquise par le technicien Algérien dans l’Emirat.

Une nation ambitieuse

Avec la volonté de faire de sa Coupe du Monde FIFA 2022 un franc succès en matière d’organisation, mais aussi par envie d’avoir fière allure lors de la plus prestigieuse des compétitions à domicile, le Qatar a su mettre les ingrédients nécessaires afin de progresser au niveau régional et continental.

Preuve de son évolution continue lors de cette dernière décennie, le Qatar, qui occupait le 102 ème rang mondial au classement FIFA en 2017, a atteint l’été dernier la 42 ème place, meilleure position de son histoire dans le classement de l’instance internationale.

Point d’orgue de cette progression, le titre de champion d’Asie acquis en 2019 par les hommes de Felix Sanchez. Une compétition au cours de laquelle la sélection qatarie a impressionné les observateurs par son collectif mais aussi par la révélation de jeunes pépites telles que Akram Afif ou encore Al Moez Ali qui terminera meilleur buteur du tournoi continental avec 9 réalisations et deviendra par la même occasion le nouveau recordman de buts inscrits sur une seule Coupe d’Asie (un record jusque-là détenu par la légende Iranienne Ali Daay, auteur de huit buts lors de l’édition 1996).

En attirant notamment des joueurs étrangers talentueux et de moins en moins proche de leur retraite sportive, des techniciens de renoms au sein de son championnat local, mais surtout en initiant son projet de formation d’Aspire qui voit aujourd’hui plusieurs joueurs issus de cette académie garnir les rangs de la sélection qatarie, Doha a su accélérer son évolution et ainsi avoir de nouvelles ambitions pour le futur.

Lire aussi :
Vol Algérie : reprise des demandes de visa long séjour vers la France

Par ailleurs, si cette Coupe Arabe FIFA 2021 a notamment pour but de servir de grande répétition en vue de la Coupe du Monde 2022 sur les aspects logistiques et organisationnels, le Qatar a fait de celle-ci un réel objectif sportif et s’est positionné parmi les prétendants au sacre final.

Compositions probables, avec une Algérie A’ enfin au complet

Comme souligné par Madjid Bougherra en conférence de presse d’avant-match, l’intégralité des joueurs est apte et ainsi à sa disposition pour la rencontre de ce soir et ce, pour la première fois dans cette compétition. L’ancien défenseur des Glasgow Rangers a fait preuve de flexibilité lors des différentes rencontres en ce qui concerne ses schémas tactiques. Entre manque de profondeur de banc et une nécessité de contrer l’adversaire le sélectionneur Algérien a évolué tout d’abord en 4-2-3-1 puis plus récemment en 4-3-2-1 afin de contrer le schéma tactique Marocain en quart de finale.

Au vu de l’adversaire et de son schéma tactique, on se tournerait vers un schéma en 4-2-3-1 côté Algérien.

Raïs M’Bolhi, décisif lors de la séance des tirs au but en quart de finale, devrait de nouveau être titularisé dans les cages. En défense, à moins d’un retour de Djamel Benlamri dans le 11 algérien, on devrait retrouver les trois joueurs de l’Espérance de Tunis, en l’occurrence Abdelkader Bedrane, Mohamed Amine Tougai ainsi qu’Ilyes Cheti à gauche et accompagnés par Houcine Benayada sur le côté droit. Au milieu, Houssem Eddine Mrezigue devrait accompagner Sofiane Bendebka, atout clé à la récupération. Devant, la vedette du club Qatari d’Al Sadd, Baghdad Bounedjah, sorti sur blessure à la mi-temps face à l’Egypte et forfait lors de la dernière rencontre face au Maroc, devrait récupérer sa place à la pointe de l’attaque Algérienne en lieu et place d’un Merouane Zerrouki qui ne fut guère à son avantage. Dans sa charge, il serait soutenu par Yacine Brahimi, Youcef Belaili ainsi que Tayeb Meziani pour apporter de la vitesse et de la profondeur à l’attaque Algérienne.

Composition probable de l’Algérie : M’Bolhi – Benayada – Bedrane – Tougai – Chetti – Mrezigue -Bendebka – Meziani – Brahimi – Belaïli – Bounedjah

Large vainqueur des Emirats Arabes Unis en quart de finale, les hommes de Félix Sánchez aborderont cette rencontre avec une grosse confiance. Cette équipe au jeu offensif et redoutable en contre, a su se montrer très efficace lors de cette compétition avec, 4 victoires pour autant de matchs joués, 11 buts inscrits et 1 seul concédé. Symbole de ses velléités de jeu offensif, il faudra se méfier de son duo d’attaquants Akram Afif – Almoez Ali soutenu par leur maitre à jouer et capitaine de cette sélection Hassan Al Heidos, coéquipier de Baghdad Bounedjah au sein du club local d’Al Sadd.

Ainsi on s’attend à voir une équipe du Qatar alignée un 4-3-3 et composée de ses joueurs cadres.

Composition probable du Qatar : Al Sheeb – Khoukhi – Al Rawi – Hassan – Mohammed – Boudiaf – Hatem – Ahmed – Al Heidos – Afif – Ali

Après avoir su répondre présents face notamment à l’Egypte et au Maroc, il faudra, pour Madjid Bougherra et ses joueurs, hausser le niveau de jeu et de concentration afin d’éviter les pertes de balles anodines et relances imprécises observées lors du derby face au Maroc. Les coups de pied arrêtés défensifs, grosse lacune algérienne face au Maroc et l’un des points forts de cette sélection Qatarie, devront faire l’objet d’une attention particulière afin d’espérer atteindre la finale de cette compétition contre une équipe talentueuse et qui sera poussée par un stade d’Al Thumama de Doha acquis à sa cause.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL