Covid-19 : l’avis de Tebboune sur le vaccin

AlgérieLe pays commence à se relever doucement de la troisième vague épidémiologique de la covid-19. Cette troisième vague, marquée par la propagation à grande échelle du variant delta a fait de nombreux ravages. C’est tout l’ensemble du système sanitaire qui a été ébranlé.

Cependant, l’ensemble du personnel soignant a mené une lutte héroïque pour éviter que le pire ne survienne. La population a également joué sa partition en respectant les différentes mesures de gestes barrières.

Pour endiguer la propagation du virus, des campagnes de vaccination furent lancées à différente période. Ces campagnes n’ont pas atteint l’objectif escompté, car de nombreux algériens n’ont pas encore été vaccinés.

Tebboune prône la pédagogie

Pourtant, il est plus que primordial qu’une grande partie de la population soit vaccinée dans le but d’atteindre la fameuse immunité collective. Ainsi donc, ne serait-il pas opportun de basculer vers une obligation de la vaccination ? Le président Abdelmadjid Tebboune s’est penché sur cette possibilité.

Il a indiqué que pour le moment, une obligation de la vaccination n’est pas à l’ordre du jour. Au cours de son entretien avec la presse, Tebboune a reconnu que le nombre d’algériens vacciné contre la covid-19 est encore très insuffisant. D’après le chef de l’État, de nombreuses fausses informations circulent sur le vaccin et cela rend plusieurs compatriotes méfiants vis-à-vis de la solution vaccinale.

Pour Tebboune c’est l’ensemble de toutes ces fausses informations qui ralentissent le processus de vaccination, car un citoyen méfiant ne voudra pas se faire vacciner. Le dirigeant algérien appelle au sens de la responsabilité afin de permettre un retour à la vie normale.

Lire cet article  Alerte météo : vents et pluies orageuses dans plusieurs régions de l'Algérie

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS