Covid-19 : le comédien Said Hilmi n’est plus

Algérie – La pandémie du covid-19 a eu des effets dévastateurs sur le monde entier. Tout un système que l’on croyait invulnérable a été ébranlé. L’Algérie continue de compter ses morts et nul ne sait quand est-ce que la spirale infernale va prendre fin. Le système sanitaire du pays est débordé face à l’afflux impressionnant de malades. La pandémie a également été fatale à plusieurs célébrités.

En effet de nombreuses célébrités furent fauchées par ce virus qui déferle sur le monde depuis maintenant un an. Tout récemment, c’est le comédien Said Hilmi qui a été emporté par le terrible variant delta.

L’annonce du décès de l’artiste a été annoncée par la Radio nationale Chaîne lll d’expression francophone. C’est à l’hôpital de Douera, dans la capitale Alger, que l’illustre comédien a rendu l’âme.

Un génie du 7e art qui s’en va 

Âgé de 82 ans, Said Hilmi était une illustre personnalité du paysage culturel algérien. Il a joué dans plusieurs rôles avec des interprétations mémorables dans des films comme le “Le Moulin de M. Fabre”, “Beur, Blanc, Rouge” ou encore “Zone interdite”.

En plus de sa casquette de comédien, Said Hilmi était aussi écrivain. Il fut l’auteur du livre à succès “Une plume qui délire”. Le comédien aura marqué toute une génération de cinéphiles et il restera pendant longtemps dans le cœur des algériens. La dernière fois où Said Hilmi a fait une apparition devant les écrans, c’était dans le film “Karim Belkacem“.

Lire cet article  Le parlement arabe condamne avec "vigueur" la dernière sortie d'Emmanuel Macron sur l'Algérie

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS