Covid-19 : Les responsables sanitaires exigent des mesures très fortes

Algérie – Quand est-ce que la spirale infernale prendra fin ? Le variant delta n’en finit plus de faire des ravages dans le pays et les wilayas sont débordées par le nombre de cas de contamination. La situation est vraiment tendue dans plusieurs régions de l’Algérie avec une flambée vertigineuse des cas de contamination et un niveau de saturation dans les hôpitaux.

Le weekend dernier, le président Abdelmadjid Tebboune avait présidé un conseil des ministres au cours duquel des décisions importantes ont été prises. Le chef de l’État avait notamment décidé d’instaurer le confinement dans les wilayas les plus impactées par la crise sanitaire du coronavirus.

Il faut passer à la vitesse supérieure 

Selon les spécialistes de la santé, les mesures qui ont été prises le weekend dernier ne suffiront pas pour contrer la propagation du variant delta. Il faudra prendre des mesures très fortes pour faire face à cette troisième vague épidémiologique.

Les établissements hospitaliers sont littéralement débordés et il y a un manque criard d’équipements biomédicaux. L’oxygène manque cruellement dans les structures hospitalières et l’afflux des malades ne fait que croître.

Devant cette situation très complexe, les acteurs du domaine sanitaire ont mainte fois tiré la sonnette d’alarme. Nombreux d’entre eux sont unanimes sur le fait qu’il faut que les premières autorités aient le courage d’instaurer les mesures coercitives qui avaient été prises lors de la première vague épidémiologique. Il faut au plus vite déclarer l’état d’urgence pour mobiliser toutes les ressources pour contrer la crise sanitaire. Sans cela, un risque d’effondrement est à craindre.

Lire cet article  Algérie : Tebboune s'exprime enfin sur la flambée du prix des produits alimentaires

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS