COVID-19. 5500 patients gravement atteints en une journée : Alger et ses environs battent le record des hospitalisations

Les chiffres de la 3e vague de l’épidémie de la COVID-19 font froid dans le dos. Les hospitalisations ont totalement explosé à Alger et les wilayas environnantes. Un record de 5500 patients gravement atteints de COVID-19 et hospitalisés dans les divers hôpitaux du centre du pays a été enregistré le 23 juillet dernier, nous apprend à ce sujet l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique relevant officiellement du ministère de la Santé. Un organisme chargé de mener des enquêtes sanitaires de terrain pour cerner l’évolution des épidémies qui peuvent menacer dangereusement la santé publique en Algérie.

Il faut savoir que la wilaya d’Alger et les autres wilayas du centre du pays ont enregistré 5 499 malades le 23 juillet soit 53,9 % du total des hospitalisations liées à la COVID-19 et enregistrées sur le territoire algérien. A Alger et les autres wilayas environnantes comme Blida, Tipaza ou Boumerdès, un record a été enregistré le 23 juillet dernier avec les près 5500 patients admis dans les services des soins intensifs des unités COVID-19 des hôpitaux publics.

Le précédent record avait été enregistré au mois de novembre 2020. En effet, le nombre de patients hospitalisés le 23 juillet a dépassé le pic observé le 19 novembre 2020  qui était de 4 981 patients. Entre le 14 et le 20 novembre 2020, la moyenne des hospitalisations, la plus haute du mois de novembre, étaient de 4 330,4, soit un taux d’augmentation de 11,7 %.

Au cours du mois de juillet 2021, les moyennes quotidiennes d’hospitalisations ont été estimées à 4 834,1 – 3 419,4 – 2 349,4 respectivement du 17 au 23 juillet, du 10 au 16 juillet et du 03 au 09 juillet. Ce qui représente un taux d’augmentation  de +41,4 % durant la semaine du 17 au 23 juillet, il était de 45,5 % durant la semaine précédente du 10 au 16 juillet. Les données de l’INSP nous apprennent, par ailleurs, que la wilaya d’Ain Defla est la wilaya qui enregistre la plus grande hausse en une semaine avec une hausse estimée à 152,4 % avec une moyenne d’hospitalisations à 212,7 du 17 au 23 juillet et à 84,3 du 10 au 16 juillet. Elle est suivie de Médéa avec une augmentation de +81,1% et de Bouira avec une augmentation des cas hospitalisés de +69,5 %.

Algerie Part Plus

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS